Qui dirige les missions « Défense » (PESD) de l’UE ?

(B2)La nomination d’un chef de mission (civile) ou d’opération (militaire) est en général un savant équilibre des compétences personnelles des candidats et du contexte géopolitique de la mission. Jugez-en !

A partir du 15 septembre, il y aura officiellement 14 missions de l’UE :

• 3 sont purement militaires
– Eufor Tchad : général Pat Nash (Irlande) à l’OHQ (Paris) et général Jean-Philippe Ganascia (France) au FHQ (N’Djamena)
– Eufor Bosnie (Althéa) : Major General Ignacio Martin Villalain (Espagne)
– Eu Navco (coordination contre la piraterie maritime Somalie) : Andres Claus Breijo (Espagne)
et EU Navfor (lutte contre la piraterie maritime en Somalie) : Contre amiral Philip Jones (Royaume-Uni)

• 11 sont « civiles » (ou assimilées) :
– Eulex Kosovo : (ex general) Yves De Kermabon (France), adjoint Roy Reeve (Royaume-Uni)
– Eujust Lex Iraq : Stephen White (Royaume-Uni)
– Ssr Guinée-Bissau : Général Juan Esteban Verastegui (Espagne)
– Eupol RD Congo : Adilio Custodio (Portugal)
– Eusec RD Congo : Jean-Paul Michel (France)
– Eupol Afghanistan : Jürgen Scholz (Allemagne), remplacé par Kai Vittrup (Danemark)
– Eupol/Eupm Bosnie: Brig. Gén. Vincenzo Coppola (Italie) remplacé (au 1er nov) par comm. Stefan Feller (Allemagne)
– Eupol Copps Palestine : Colin Smith (Royaume-Uni)
– Eubam Rafah (Palestine) : Lt Gén. Pietro Pistolese (Italie),
– Eubam Moldavie-Ukraine : Ferenc Banfi (Hongrie)
– Eumm Géorgie : Hansjörg Haber (Allemagne), adjoint Général
Janvier
(France)


Concernant les représentants spéciaux de l’Union européenne – qu’on peut comparer à des « missi dominici » de l’Europe -, le choix est plus communautaire, et le lien entre le territoire concerné et l’Etat membre d’origine est moins évident. il y en a 12 et un 13e bientot :
– Birmanie (envoyé spécial) : Piero Fassino (Italie)
– Afghanistan: Ettore Francesco Sequi (Italie)
– Moyen-Orient (processus paix): Marc Otte (Belgique)
– Union africaine : Koen Vervaeke (Belgique)
– Grands Lacs Afrique : Roeland van de Geer (Pays-Bas)
– Soudan et Eufor Tchad/RCA : Torben Brylle (Danemark)
– Kosovo : Pieter Feith (Pays-Bas)
– Bosnie-Herzégovine : Miroslav Lajčák (Slovaquie)
– Fyrom (Macédoine) : Erwan Fouéré (Irlande)
– Moldavie Ukraine : Kálmán Mizsei (Hongrie)
– Caucase : Peter Semneby (Suède)
– Asie centrale : Pierre Morel (France)
– Géorgie : Pierre Morel (France)

Au niveau des structures politico-militaires:
– l’Etat-Major de l’UE est dirigé par David Leakey (Royaume-Uni),
– le Comité militaire de l’UE (qui regroupe tous les chefs d’Etat-Major) par le général Bentegeat (France)
– l’Agence européenne de défense par Alexander Weis (Allemagne).
Ces trois institutions ont leur siège à Bruxelles.

(NGV)

(Mis à jour le 30 octobre 2008)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).