Comment mange-t-on à l’Eufor Tchad, le guide des bonnes cantines

(BRUXELLES2) Comme la vie n’est pas toujours facile dans les sables tchadiens, voici une petite revue des cantines d’Eufor Tchad faites par les Français du 18e régiment. Donc n’attendez pas que ce soit tout à fait objectif, ni très gentil pour les autres…

– Abéché (Camp des étoiles et BATLOG) : “depuis 24 août un nouvel ordinaire à été ouvert sur le camp – Génial. Il y a désormais le choix entre plusieurs entrées, le choix entre 3 plats principaux, de nombreux laitages et des patisseries. Si rien ne convient il y a possibilité d’opter pour des paninis. Les jus de fruits et canettes fraiches sont à disposition. Même les petits déjeuner sont désormais complets.”

– Iriba (zone nord) : “Zone tenue par les Polonais et donc nourriture polonaise (au secours)? C’est lourd et pas adapter à nos délicats palais de gourmet français. Un congélateur devrait être mis en place afin d’y entreposer des produits qui conviendraient mieux à nos personnels.”

– Gos Beida (zone sud) : “La zone est tenue par les irlandais et la nourriture est de type américaine. De quoi vous dégouter des frites pour le restant de votre vie, mais c’est mangeable.”

– Forchana (zone centre) : “Les personnels sont toujours en ration de combat, sauf le dimanche ‘jour de fête'”

– Birao (Rép. Centrafricaine) : “C’est un ordinaire amélioré, tout à fait convenable.”

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).