Relais canado-danois à la tête de la CTF 150

(B2) Le Commodore danois Per Bigum Christensen a pris le relais de son homologue canadien, le Commodore Bob Davidson à la tête de la CTF 150. La « Combined task force 150 (CTF150) », présente au large des cotes de Somalie depuis 2001, au titre de la coalition antiterroriste Enduring Freedom (liberté immuable), a étendu depuis peu ses tâches à la lutte contre la piraterie.

Les capitaines de navire sont en première ligne contre la piraterie

Le 22 août dernier, une zone de patrouille de sécurité maritime a ainsi été établie, en soutien à l’appel à l’assistance internationale de l’Organisation maritime internationale (OMI), pour décourager les attaques contre les bateaux de commerce transitant dans le Golfe d’Aden. « Notre rôle dans la prévention de certaines de ces activités de déstabilisation est seulement une partie de la solution pour prévenir de nouvelles attaques » estime Per Bigum Christensen, le nouveau commandant de la CTF-150. « Les navigateurs doivent rester vigilants. Le capitaine d’un navire et son équipage sont la première ligne de défense de leur propre navire. »

Quelques mesures simples …

Pour dissuader les attaques, estime-t-il, quelques mesures simples suffisent : garder une surveillance accrue pour les petits bateaux suspects opérant dans le voisinage des navires, augmenter la vitesse et la manœuvre pour éviter les petites embarcations, et même repousser ceux-ci avec les lances d’incendie.

et des gardes privés

Le vice amiral américain William E. Gortney — patron de la 5e flotte US (présente dans le Golfe) des différentes forces combinées maritimes (CMF) — va plus loin. Il suggère que l’industrie du transport maritime « envisage l’embauche d’équipes de sécurité pour leurs navires. « La coalition n’a pas les ressources nécessaires d’assurer une protection de 24 heures pour le grand nombre de navires marchands dans la région. Les compagnies maritimes doivent prendre des mesures pour défendre leurs navires et leurs équipages. »

Un commandement par rotation

Présente dans le détroit d’Hormuz, le golfe d’Aden, le golfe d’Oman, la mer d’Arabie, de l’océan Indien et la mer Rouge, la CTF 150 est commandée à tour de rôle par les navires qui la composent. Y participent principalement aujourd’hui les Canadiens qui y ont dépêché une flotte de quatre navires – deux frégates porte-hélicoptères Calgary et Ville de Québec, un destroyer porte-hélicoptères Iroquois et le pétrolier ravitailleur Protecteur. La France (l’aviso Cdt Birot), l’Allemagne, le Pakistan, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les États-Unis y participent également.

(Nicolas Gros-Verheyde)