Renforts d’Amérique centrale en Bosnie, pour l’opération militaire Althea

(BRUXELLES2) Quatre d’Etats d’Amérique centrale (République dominicaine, Guatemala, Honduras et Salvador) vont participer à l’opération militaire de l’UE en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea). Ils rejoindront les Chiliens (21 hommes) qui sont les seuls éléments extra-européens pour l’instant. Cette présence latino-américaine ne doit rien au hasard. Ce sont les Espagnols qui sont la nation-cadre de l’opération. L’Espagne fournit le plus d’hommes (349), suivis des Italiens (243), et assure le commandement de l’opération avec le commandant Ignacio Martin Villalain (qui a pris ses fonctions en décembre 2007).

Quatre autres pays tiers participent à Althea : 13 Albanais, 23 Macédoniens, 25 Suisses et 242 Turcs, selon les derniers chiffres d’Eufor, qui comptait ainsi au 9 juillet, 2155 hommes (Liste des Etats participants). En revanche, le Canada, le Maroc, la Nouvelle-Zélande et la Norvège ont annoncé qu’ils ne voulaient pas (ou plus) contribuer à l’opération.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).