Actu BlogHistoire européennePolitique européenne

L’historien de la pauvreté, Bronislaw Geremek a rejoint l’Histoire

(BRUXELLES2) Bronislaw Geremek avait 76 ans cet été. Il est décédé aujourd’hui, sur une route de l’ouest de la Pologne, sa voiture ayant percuté – pour une raison inconnue – une autre voiture en sens inverse.

Bronislaw Geremek c’était d’abord une figure historique de Solidarnosc. Il avait été un de ces intellectuels à rejoindre, les rangs des premiers opposants – les ouvriers des chantiers navals de Gdansk notamment.

Il avait ensuite été un des hommes politiques qui avaient le mieux arrimé la nouvelle Pologne à l’Union européenne : ministre des affaires étrangères de son pays (1997-2000) puis eurodéputé, à partir de 2004 (sous l’étiquette des Libéraux et Démocrates). Si, parfois, ses prises de position (plus ou moins en faveur de l’intervention en Irak ou de la directive Bolkestein) ont pu surprendre, il était resté ce qu’il a toujours été : un homme droit.

Il était aussi un des meilleurs spécialistes de l’histoire de la pauvreté, notamment au niveau du Moyen-âge, et y avait consacré de nombreuses années de sa vie et plusieurs ouvrages. “Les pauvres ont droit à l’histoire. Les pauvres ont droit à participer dans les avantages et bénéfices d’une société moderne et ne doivent pas être victimes de l’exclusion.” aimait-il à dire. Une prise de position très actuelle et à l’image de l’engagement de l’homme (texte relatant sa participation à un atelier d’ATQ Quart monde: ici)

(Nicolas Gros-Verheyde)

A lire aussi l’éditorial de Francois-Régis Hutin paru dans Ouest-France (sam 19 juillet) qui relate toute la personnalité de l’homme (a mon avis un des plus complets qu’on puisse trouver dans la presse francaise).

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).