le « raté » de la visite des présidents de région à Bruxelles

(B2) Ils étaient une bonne dizaine représentant, au plus haut niveau, les régions françaises. Une délégation emmenée par Alain Rousset, le président de la région Aquitaine et président de l’ARF (l’assemblée des régions de France). Au menu, une rencontre avec Hans-Gert Pöttering, le président du Parlement européen, avec Danuta Hübner, commissaire à la politique régionale et un final avec José-Manuel Barroso, le divin président de la Commission européenne. Le tout sur fond de manifestation des marins pêcheurs, essentiellement français, dans la rue. Des discussions fort intéressantes et enrichissantes sur l’avenir des fonds structurels et de la politique régionale.

Mais pas un mot, pas un mot… sur les marins-pêcheurs, sur les problèmes récurrents de la pêche. Pourtant un problème très européen à la fois et très local aussi. Ni du coté des présidents de régions (Alain Rousset a bien tenté de bredouiller devant deux journalistes qu’il avait évoqué le problème, mais honnêtement il n’était pas convainquant, c’est le moins qu’on puisse dire). Quant aux commissaires européens, ils ne sont pas empressés de s’enquérir auprès des Français de l’ampleur du problème. Un « oubli » qui en dit long sur le manque de « tact », de « sens » politique de certains responsables… Dommage! Dommage pour l’Europe qui va encore apparaître comme un bouc émissaire.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).