Hommage au premier soldat mort au Tchad

N. Sarkozy, J. Solana - haut représentant UE -, B. Kouchner - affaires étrangères -, H. Morin - défense - aux obsèques du sergent/adjudant Polin (crédit : ministère français de la Défense)

(BRUXELLES2) Les drapeaux étaient en berne au siège du Conseil de l’Union européenne, le 12 mars à Bruxelles, en mémoire du premier soldat, mort en action, depuis la création de la Politique européenne de sécurité et de défense.

Le sergent-chef Polin du 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine a, en effet, été enterré à Bayonne, en présence de Javier Solana, Haut représentant pour la politique extérieure et de défense, du Général Nash, commandant l’opération Eufor et des autorités politiques et militaires françaises au plus haut niveau. « Gilles Polin est tombé sous les balles de ce qu’il faut bien appeler des assassins, alors qu’il menait une opération de paix, victime de lâches animés d’une violence aveugle et coupable », a déclaré à cette occasion le président français, Nicolas Sarkozy. (Paru dans Europolitique, mars 2008)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).