Deuxième exercice conjoint pour la coordination des situations d’urgence

(B2 – archives) Un deuxième exercice conjoint en vue de tester le dispositif de l’UE pour la coordination dans les situations d’urgence et de crise à Bruxelles a été « mené avec succès » les 13 et 14 septembre, annonce le Conseil de l’UE. Il s’agissait de vérifier les mécanismes de réaction rapide à une crise, à l’échelle européenne, et la capacité du Conseil et de la Commission d’étayer ensemble les efforts de réponse des États membres.

Un exercice d’attentats terroristes simultanés

L’exercice s’est fondé sur un scénario fictif : des attentats terroristes simultanés dans plusieurs États membres perpétrés par un seul bio-agent. Le thème retenu correspond à l’une des priorités de la présidence portugaise (renforcer les actions nationales et européennes pour empêcher le bioterrorisme). Le nom de code de l’exercice, CCAEX07, a testé pour la première fois le rôle des représentants permanents des États membres (COREPER) dans le contexte du dispositif européen de coordination. Le COREPER était chargé d’étudier et de décider les réponses possibles à un niveau européen. Il fera une évaluation préliminaire de CCAEX07 le 19 septembre et se fera présenter un projet de rapport d’évaluation un mois plus tard.

Il y a un an…

Le Conseil Justice Affaires intérieures du 1er juin 2006 avait approuvé un dispositif pour la coordination dans les situations de crise. Ce mécanisme est une plate-forme d’échanges d’informations et de coordination des actions pour les Représentants permanents des États membres à Bruxelles, dans le contexte d’une situation de crise ou d’urgence dont la nature est jugée suffisamment grave pour déclencher une réaction exceptionnelle des États membres en étroite coopération entre eux.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).