Les huit options réalistes des syndicats pour une Constitution sociale

(B2) Dans une étude fouillée, l’Institut syndical européen – l’institut de recherche des syndicats européens – dresse un panorama des solutions possibles pour renforcer la dimension sociale d’un futur Traité. Une analyse fouillée, sans concessions, n’hésitant pas à faire part des difficultés ou avantages de telle ou telle proposition, qui ne se cantonne à la forme institutionnelle mais aborde aussi les contenus. Certains solutions ont déjà été évoquées, lors des premiers débats sur l’avenir de la Constitution, et ne semblent plus d’actualité (la séparation des parties I et du II du Traité constitutionnel).  D’autres sont plus intéressantes ou novatrices (coopération renforcée, Schengen, instrument interprétatif…). « Le chemin est balisé clairement. S’il y a volonté, il y a maintenant huit manières. Il n’existe aucune excuse pour rater le progrès par tous, la plupart ou plusieurs Etats membres, vers une Constitution européenne sociale » concluent les auteurs de l’étude.

(NGV)