Elections 2004. Le chef du bar, Gérard Coffinet, 10.000 bouteilles de champagne en stock

(Archives B2) S’il fait « partie des meubles », comme le décrit avec respect un des habitués, Gérard Coffinet est un des personnages les moins connus. Le plus utile sûrement pour préserver la nécessaire bonne humeur dans ce « Caprice des dieux », le bâtiment du Parlement européen à Bruxelles.

Gégé, comme le dénomment les intimes, est tout simplement le responsable des bars du Parlement. Une erreur de sa part, et c’est toute une part de la vitalité des députés, des assistants et des différents médias présents, qui part en lambeau. Aujourd’hui, c’est pourtant un peu l’inconnue. C’est la première fois, en effet, qu’une soirée électorale d’une telle importance est organisée. Mais de là à atteindre la confiance de Gérard, il en faudrait plus.

Sandwichs, rafraîchissements, alcools… « nous avons des stocks pour tout » assure-t-il malicieusement Gérard. Notamment un petit trésor de quelque 10 000 bouteilles de champagne, tenus en un lieu inaccessible. Seul motif de perplexité : « combien d’Irlandais seront là ? ». Le whisky pourrait alors fondre rapidement…

Nicolas Gros-Verheyde
Paru dans France-Soir juin 2004

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).