Justice

Malte : il n’y a pas de menace à l’état de droit ! dixit la Commission

Malte : il n’y a pas de menace à l’état de droit ! dixit la Commission

Share

(B2) Face aux premières révélations de nos confrères sur la situation (catastrophique) de la justice à Malte (le projet Daphné), la Commission européenne reste en retrait. Interrogé hier midi par B2 et plusieurs confrères, le porte-parole en chef de la Commission, Margaritis Schinas, a tenté de convaincre que l’exécutif européen avait allumé tous les voyants(…)

L’OpenArms libéré. Ordre du juge de Raguse

L’OpenArms libéré. Ordre du juge de Raguse

Share

(B2) Un juge de Raguse (Sicile) a annulé lundi le placement sous séquestre du navire de l’ONG espagnole Proactiva, Open Arms, bloqué depuis la mi-mars au port de Pozzalo en Sicile en raison de soupçons d’aide à l’immigration clandestine (lire : Opération de secours en mer de l’Open Arms. Toutes les règles ont-elles été respectées(…)

Au bilan de l’opération Sophia

Au bilan de l’opération Sophia

Share

(B2) Lors de la réunion informelle des ministres de la Défense, à Malte, le contre-amiral Enrico Credendino, a dressé le bilan des 21 premiers mois de fonctionnement de l’opération européenne en Méditerranée (EUNAVFOR Med / Sophia), qu’il commande. 35000 personnes sauvées L’opération Sophia a contribué à sauver 35.037 personnes qui franchissaient la mer pour trouver(…)

Un ancien commandant de l’UCK condamné à 8 ans de prison

Share

(B2) Le tribunal de Mitrovica, composé de juges internationaux, a condamné, ce lundi (8 août), un ancien commandant de l’UCK (le mouvement indépendantiste), Xhemshit Krasniqi, « à une peine totale de 8 ans de prison et une amende de 1.500 euros », annonce un communiqué de la mission européenne ‘Etat de droit’ au Kosovo (EULEX(…)

Le dernier dossier piraterie jugé aux Seychelles

Le dernier dossier piraterie jugé aux Seychelles

Share

(BRUXELLES2) Dans ce qui constitue le dernier cas de piraterie jugé aux Seychelles, le tribunal de Port Victoria a condamné, vendredi (10 juin), cinq Somaliens à 12 ans de prison. Le procès qui a duré plus de deux ans n’a pas permis d’entendre les Indiens qui étaient à bord du boutre capturé par les pirates,(…)

Girone peut rentrer au pays. Décision de la Cour suprême indienne

Girone peut rentrer au pays. Décision de la Cour suprême indienne

Share

(B2) Bonne nouvelle. La Cour suprême indienne a décidé ce jeudi (26 mai) de permettre au dernier Maro (fusilier marin) retenu en Inde, Salvatore Girone, de rentrer en Italie. Celui-ci reste cependant accusé – comme son collège Massimiliano Latorre – d’avoir tué (accidentellement) en février 2012 deux pêcheurs indiens, les prenant pour des pirates, alors qu’ils étaient embarqués(…)

A Ramallah, l’unité de traitement des empreintes digitales

A Ramallah, l’unité de traitement des empreintes digitales

Share

(BRUXELLES2 à Ramallah) Le local parait un peu ‘vétuste’ : quelques bureaux, de vieux ordinateurs… On ne sent pas dans un lieu high tech de haute technologie. L’équipe n’est pas bien nombreuse : 25 agents répartis sur les 11 districts que composent la Cisjordanie. Et une bonne partie du travail se fait encore à la main…(…)

Le procès du Tribal Kat commence ce mardi à Paris

Share

(BRUXELLES2) Les pirates du Tribal kat vont être jugés devant la Cour d’assises à Paris, à partir de ce mardi (29 mars). Procès prévu pour se tenir jusqu’au 15 avril. Il aura fallu ainsi 5 ans pour que la justice puisse passer… Une journée du 8 septembre dans le Golfe d’Aden Neuf pirates avaient pris(…)

EUNAVFOR Med. Les premiers effets de l’opération Sophia

EUNAVFOR Med. Les premiers effets de l’opération Sophia

Share

(B2) Depuis le passage en phase opérationnelle, en octobre, qui est le réel démarrage de l’opération européenne en Méditerranée, l’opération EUNAVFOR Med a pu engranger certains résultats. Premier effet. Le nombre de morts a diminué C’est un effet notable et le plus spectaculaire. Si on regarde les statistiques, le nombre de morts a chuté de(…)

Ivanović reconnu coupable de crime de guerre

Share

(B2) Le tribunal de Mitrovica, composée d’un panel de juges internationaux, a déclaré jeudi (21 janvier), Oliver Ivanović, coupable d’avoir commis le délit de « crime de guerre contre la population civile ». Les juges ont estimé que les faits reprochés à l’accusé sont prouvés et l’ont condamné à 9 ans de prison, nous apprend(…)

Share