Dernières nouvelles des missions PSDC de maintien de la paix de l’UE (août 2019)

(B2) A Pristina, la numérisation des anciens dossiers criminels est en bonne voie. La police somalienne reçoit un équipement de formation. En Afrique, les formations continuent : sûreté aérienne au Mali, maintien de l’ordre au Niger

Pristina (Kosovo). La numérisation des vieux dossiers criminels a été accélérée avec le soutien de la mission EULEX Kosovo. Pus de 170.000 personnes condamnés et plus de 207.000 incriminations pénales sont déjà enregistrées dans le nouveau fichier. Avantage : les juges et procureurs ainsi plus facilement retrouver toutes les données. video

Odessa (Ukraine). La mission européenne EUAM Ukraine (assistance aux forces de sécurité intérieure) a mené sa première formation ‘scène de crime’ dans la région d’Odessa pour les enquêteurs, inspecteurs criminels et patrouille de police de Podilsk. Informations

Rajlovac (Bosnie-Herzégovine). La général Reinhard Trischak commandant l’opération de stabilisation EUFOR Althea, a visité Rajlovac le 14 août, et a été briefé par le ministre de la Défense et les forces armées de Bosnie-Herzégovine des progrès faits par le pays dans le marquage, l’enregistrement et la gestion des armes. Autres informations.

Salalah (Oman). L’équipage de la frégate italienne ITS Marceglia s’est entraîné avec les forces de la marine d’Oman dans différents exercices de ‘Capacity Building’. Tandis que le contre-amiral Armando Paolo Simi, commandant de la force d’Atalanta, discutait avec les autorités à Salalah.

Operation ATALANTA Force Commander Meets with Omani Authorities

Djibouti. Le détachement aérien espagnol au sein EUNAVFOR Atalanta a célébré fin juillet sa 1500e mission de surveillance maritime avec un P3M Orion au large des côtes somaliennes, en même temps que la 66e rotation du détachement de surveillance maritime au sein de l’opération anti-piraterie de l’UE. Autres informations

(crédit : EUNAVFOR Atalanta)

SHIP IN A BOX – a new training facility for SPF Maritime Police Unit

(Mali). Dix officiers de l’armée de l’air malienne ont participé à un stage formation au commandement et à la conduite des opérations aériennes (CCOA). Leur diplôme de fin de cours a été remis le 19 août.

(crédit : EUTM Mali)

(crédit : EUTM RCA)

Formation au maintien de l’ordre par les Carabinieri (crédit : MOD Italie)

(NGV)

Mis à jour début septembre avec l’info Oman – EUNAVFOR Atalanta. Complété le 22 septembre avec les photos manquantes.

Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (juin 2019)

(B2) Au Niger, les forces de sécurité se préparent à la tenue du sommet de l’Union africaine. Dans le Golfe d’Aden, les coréens participent aux exercices de l’opération Atalanta. Des officiers ukrainiens sont formés à la lutte contre la corruption en Lituanie. Les palestiniens visitent Bruxelles et la Jordanie afin de renforcer leurs capacités de lutte contre la fraude et la cyber-criminalité

Niamey. Simulation d’attaques terroristes simultanées

Les forces de sécurité intérieures nigériennes ont effectué un exercice de gestion de multiples attaques terroristes simultanées le 18 juin à Niamey. Objectif : préparer le centre opérationnel régional et les différentes forces (police nationale, garde nationale, gendarmerie nationale, pompiers et SAMU) à réagir de manière coordonnée et efficace, en vue de la tenue du sommet de l’Union africaine du 6 au 9 juillet dans la capitale nigérienne. L’exercice a été créé et codirigé par EUCAP Sahel Niger et l’ambassade de France.

(crédit: EUTM RCA)

Golfe d’Aden. Coopération avec la Corée du Sud au sein d’EUNAVFOR Atalanta

Le navire sud-coréen Dae Jo Yeong a rejoint l’opération européenne de lutte contre la piraterie au large de la Somalie à la mi-juin. Les Coréens ont ainsi accompagné l’ESPS Navarra dans la réalisation d’approche amicales et d’exercices d’arraisonnement. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre plus général de la collaboration entre coréens et européens pour la sécurisation de la route maritime entre le Golfe d’Aden et l’Océan indien.

Vilnius. La lutte contre la corruption enseignée par la police lituanienne aux ukrainiens

Un groupe d’officiers de la police nationale ukrainienne a visité la Lituanie début juin. Les policiers lituaniens ont partagé avec eux leur expérience en matière de prévention et de lutte contre la corruption, qui leur a permis d’améliorer de manière significative la confiance de la population dans les forces de police. L’accent fut mis sur l’éducation, la résilience face à la corruption, et le travail avec les lanceurs d’alerte.

(crédit: EUAM Ukraine)

Bruxelles. Mission anti-fraude palestinienne à Bruxelles

Du 18 au 20 juin, cinq représentants de l’Administration générale des frontières et points de passage palestinienne ont eu l’occasion de visiter l’organisation européenne de lutte contre la fraude (OLAF). L’occasion d’échanger de vive voix sur les procédures d’enquête, les méthodes de prévention de la fraude, et la lutte contre la fraude transfrontalière.

(crédit: EUPOL COPPS)

Jordanie. 13 juges palestiniens formés en cybercriminalité

13 juges palestiniens ont assisté à une formation de quatre jours sur la cybercriminalité. Répondre à la spécificité de ce type de crimes, contourner les limites de la loi palestinienne actuelle en la matière, comprendre les modes opératoires des cybercriminels ont été au cœur de cette formation. Les juges formés en Jordanie se chargeront de former eux-mêmes près de 50 autres juges palestiniens. La formation a été organisée et financée par EUPOL COPPS.

(crédit: EUPOL COPPS)

(MHA)

La mission de conseil de l’UE en Ukraine (EUAM Ukraine) recrute

(B2) La mission de conseil en matière de réforme du secteur de la sécurité de l’UE en Ukraine (EUAM Ukraine) a annoncé le recrutement prochain de 45 personnes dans divers domaines. 43 postes sont à pourvoir en détachement, dont deux à Bruxelles, deux à Kharkiv, trois à Odessa, un à Lviv, et 38 autres à Kiev. Deux autres postes sont offerts soit par voie de détachement, soit par voie contractuelle à Kiev.

Date limite d’inscription: 10 juillet 2019 17h (Bruxelles).

Informations détaillées ici.

PS : pour parfaire vos connaissances sur la politique européenne, le manuel sur la politique européenne de sécurité et de défense est le complément indispensable à votre préparation.

Un Finlandais reprend les rênes d’EUAM Ukraine

(B2) Le Finlandais Antti Hartikainen a bien pris ses fonctions ce 1er juillet comme chef de la mission de conseil aux forces de sécurité intérieures ukrainiennes (EUAM Ukraine)

(crédit: EUAM Ukraine)

Ainsi qu’annoncé par B2 en avant première sur B2 Pro, sa nomination a été avalisée officiellement, le 4 juin dernier, par le Conseil de l’UE. Il remplace le policier lituanien Kęstutis Lančinskas en poste depuis le 1er février 2016. Lire son portrait

(MHA)

La police d’Odessa équipée par l’UE d’un drone tactique. Celle de Kirovohrad dotée en équipements

(B2) La mission de l’UE d’assistance aux forces de sécurité intérieure en Ukraine (EUAM Ukraine) a remis vendredi (21 juin) un drone tactique de courte portée à la police d’Odessa. Objectif : renforcer les capacités de son service d’enquête criminelle

(crédit : EUAM Ukraine)

Cette remise d’équipement suit une série de formations pour les services d’enquête dans sept régions de l’Ukraine, notamment Odessa, sur l’utilisation des drones en matière criminelle.

Mercredi (19 juin), la mission européenne avait remis à la police nationale de la région de Kirovohrad une série d’équipements d’une valeur de 80.000 euros : 22 ensembles de tablettes PC, alcootests et imprimantes thermiques portables pour les équipes d’intervention rapide de la police, des réflecteurs, des gilets ainsi que 23 ordinateurs de bureau et systèmes UPS pour les postes de police de la région. Des ordinateurs qui seront utilisés pour le stockage des informations et le traitement des vidéos prises par les équipes d’intervention rapide. Les services de lutte contre les stupéfiants de Kirovohrad ont, quant à eux, reçu un ensemble de testeurs de drogues et le centre régional de formation divers équipements de formation.

(NGV)

Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (avril 2019)

(B2) Dans la Corne de l’Afrique, la marine koweïtienne s’intéresse au travail d’EUNAVFOR Atalanta. L’Ukraine se met en marche vers des procès plus justes et plus équitables. L’Espagne sert de modèle à l’Ukraine pour la coopération inter-institutionnelle en matière de sécurité. Au Sahel, les besoins du G5 Sahel sont passés au crible.

Golfe d’Aden. Visite koweïtienne sur la base aérienne de Djibouti

Des membres de la marine du Koweït ont visité un détachement d’EUNAVFOR Atalanta sur la base aérienne française BA188 de Djibouti samedi 6 avril. Les marins koweïtiens appartiennent à la Task force combinée 151. Les moyens et le mode de travail des équipes de surveillance aérienne d’EUNAVFOR ont été discutés, ainsi que les possibilités de collaboration.

(crédit: EUNAVFOR Atalanta)

Kiev. Cours de plaidoirie pour les procureurs ukrainiens

Les formateurs d’EUAM Ukraine ont dispensé un cours avancé de plaidoirie à l’Académie nationale du parquet et au bureau du procureur général. Organisé en collaboration avec des experts juristes britanniques, le cours a formé les auditeurs à la présentation de preuves et à l’audition des témoins.

(crédit: EUAM Ukraine)

Madrid. Visite d’étude pour les agences ukrainiennes chargées de faire appliquer la loi

Les membres des agences ukrainiennes de police et sécurité ont été visiter à Madrid le centre qui coordonne l’action des différentes instances de police espagnoles en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé (police nationale, Guardia civil, institutions pénitentiaires, forces armées, etc.). Objectif : faire prendre conscience aux participants de l’importance de la coopération.

(crédit: EUAM Ukraine)

Chisinau (Moldavie). Point de passage de Palanca

EUBAM Ukraine – Moldova soutient les autorités ukrainiennes et moldaves. Un atelier de travail a été organisé les 16 et 17 avril, pour les membres de la police des frontières moldave et le service de garde-frontières ukrainien autour de la mise en place d’un point de contact commun au point de passage de Palanca.

(crédit: EUBAM Ukraine-Moldavia)

Bamako. La composante « police » du G5 Sahel passée à la loupe

La cellule de coordination régionale de l’Union européenne et la mission EUCAP Sahel Mali ont organisé entre le 2 et 4 avril un atelier technique sur la composante police du G5 du Sahel. L’objectif de cette rencontre était d’identifier les capacités techniques et besoins en équipements pour l’opérationnalisation de la composante.

(crédit: EUCAP Sahel Mali)

Ramallah. Nouveau manuel pour une action de police guidée par le renseignement

La police civile palestinienne est à présent dotée d’un nouveau manuel de police, pour une action guidée par le renseignement. La rédaction du manuel s’est faite en collaboration avec la mission européenne de soutien à la police dans les territoires palestiniens EUPOL COPPS. Des modèles de planification opérationnelle, de coordination et de procédures opérationnelles standards pour le rassemblement d’information criminelle y sont inclus.

(crédit: EUPOL COPPS)

Bamako (Mali). La police veut mieux gérer ses ressources humaines

La police nationale malienne et la mission de l’UE d’assistance aux forces de sécurité intérieure au Mali (EUCAP Sahel Mali) ont validé le 3 avril un nouveau plan d’action 2019 centré sur la gestion des ressources humaines. Domaines d’action prioritaire identifiés : la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, la police judiciaire, le maintien de l’ordre, la gestion des frontières, et la police de proximité.

(MHA)

Derniers préparatifs pour le lancement de la cour anti-corruption d’Ukraine

(B2) La mission de l’Union européenne de conseil aux forces de sécurité intérieure en Ukraine (EUAM Ukraine) soutient un programme de formation destiné aux juges nommés à la haute cour anti-corruption d’Ukraine (HACC)

(crédit: EUAM Ukraine)

Cette formation de trois semaines vise à préparer les juges à exercer leurs fonctions anti-corruption ; partager l’expérience d’autres cours spécialisées en matière d’anti-corruption dans d’autres pays européens (Slovaquie et Serbie) ; discuter le rôle d’une cour spécialisée anti-corruption et des institutions associées dans la lutte contre la corruption.

Soutenu par la mission de conseil européenne en Ukraine (EUAM Ukraine), le projet européen Pravo-Justice et l’initiative européenne anti-corruption (EUACI), ce programme met l’accent sur la compétence, l’intégrité et l’indépendance des juges.

La nomination des 38 juges a été entérinée le 11 avril, et la cour entamera ses travaux en juin 2019. L’Ambassadeur Hugues Mingarelli, chef de la délégation européenne à Kiev, a déclaré que l’Union européenne serait disposée à assurer le bon fonctionnement de la cour: « si vous avez besoin davantage d’aide, on sera là pour vous ».

(MHA)

33 postes à pourvoir en Ukraine

(B2) 33 postes sont actuellement vacants au sein de la mission européenne de conseil en Ukraine (EUAM Ukraine). Cela s’inscrit dans le renforcement de la mission qui doit être décidée au prochain conseil des ministres des Affaires étrangères le 13 mai (lire : La mission EUAM Ukraine étend ses activités à Mariupol).

La mission recrute 29 personnels détachés dans les domaines suivants:

  • Chef du département de politique, analyse et coordination
  • Chef du département de planning, rapport et évaluation
  • Chef de l’unité de gestion de projet
  • Chef de l’unité de développement des ressources humaines
  • Chef de l’unité de bonne gouvernance
  • Chef de l’unité de frontières et douanes
  • Chef de l’unité de police générale et de proximité
  • Chef de l’unité d’ordre public
  • Chef de l’unité de poursuites judiciaires
  • Chef de l’Unité d’enquêtes criminelles
  • Chef de l’unité de crime organisé
  • Chef de l’unité mobile I
  • Chef de l’unité mobile II
  • Agent de liaison parlementaire
  • Conseiller en communications stratégiques
  • Conseiller/formateur en développement des ressources humaines
  • Conseiller principal en matière de droits de l’Homme et des minorités
  • Conseiller stratégique pour les frontières
  • Responsable du développement des programme d’études
  • Expert en formation
  • Conseiller en droits de l’homme et genre
  • Conseiller anti-corruption
  • Conseille en police générale
  • Conseiller principal pour le crime organisé
  • Conseiller principal en police générale (unité mobile II)
  • Responsable de planning et rapport (unité mobile II)
  • Conseiller principal en matière de bonne gouvernance/gestion des ressources humaines (unité mobile II)
  • Conseiller principal en matière de poursuites judiciaires (unité mobile II)
  • Conseiller en matière d’enquêtes criminelles et crime organisé (unité mobile II)

Quatre personnels sont également recrutés par voie de détachement ou bien par voie contractuelle :

  • Chef de ressources humaines
  • Responsable des finances
  • Officier CIS (administration de systèmes)
  • Conseiller médical

Date limite d’inscription : mardi 14 mai 2019 17h00 (Bruxelles)

Plus d’informations ici.

(MHA)

PS : pour parfaire vos connaissances sur la politique européenne, le manuel sur la politique européenne de sécurité et de défense est le complément indispensable à votre préparation.

Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (mars 2019)

(B2) En Bosnie-Herzégovine, un Portugais rejoint EUFOR Althea. Dans la Corne de l’Afrique, on renforce les capacités en informatique et enquête judiciaire. En Ukraine, c’est la lutte contre le crime organisé qui préoccupe. Et la formation des FACA se poursuit en Centrafrique

Camp Butmir. Un Portugais en Bosnie-Herzégovine

Un gendarme portugais a rejoint les rangs de l’opération de stabilisation de l’UE EUFOR Althea. Le nombre de pays contributeurs de troupes passe ainsi à un total de 20, dont 15 États-membres de l’UE. La cérémonie de levée de drapeau a eu lieu le 27 mars, en présence du Chef de Mission, le Général-Major Martin Dorfer et du chef d’état-major du QG de l’OTAN à Sarajevo (NHQSa), le colonel hongrois Tibor Papp.

(crédits: EUFOR Althea)

Garowe (Somalie). L’informatique, un allié nécessaire

Une formation en informatique et technologie a été dispensée à 20 officiers du Département d’enquête criminelle de la police du Puntland avec le soutien d’EUCAP Somalia. L’objectif est de former la police à collecter et stocker les informations sur les activités criminelles au Puntland, afin de mieux pouvoir les utiliser et les partager avec les agences chargées de faire appliquer la loi. Le cours s’est déroulé du 2 au 11 mars.

(crédits: EUCAP Somalia)

Golfe d’Aden. Exercice ‘Passex’ avec les Japonais

Le destroyer japonais Samidare, et la frégate espagnole Navarra (F-85) ont effectué fin mars 2019 un exercice, désormais classique, de communication (dit Passex). Les commandants des forces en présence ont profité de l’occasion pour discuter des opérations en cours (boire un verre) et échanger des informations sur la sécurité maritime, indique l’opération. Le dernier ‘Passex’ avec la marine japonaise date du 20 décembre 2018.

(crédits: EUNAVFOR Atalanta)

Seychelles. L’opération Atalanta en soutien des capacités d’enquête judiciaire

Des stagiaires seychellois des agences judiciaire et de police ont participé à un programme de développement des capacités d’enquête judiciaire du 18 au 20 mars. Co-organisé par l’opération anti-piraterie de l’UE (EUNAVFOR Atalanta) et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), la formation s’est centrée sur les procédures légales, notamment l’arrestation et la condamnation de pirates.

(crédits: EUNAVFOR Atalanta)

Irak. Le nonce apostolique d’Irak à la mission EUAM Irak

Les enjeux auxquels est confrontée la minorité chrétienne d’Irak ont été au cœur des discussions entre le chef de mission d’EUAM Irak, Markus Ritter, et le Nonce apostolique d’Irak, Alberto Ortega Martin, le 28 mars dernier. La population chrétienne d’Irak est passée de 1,5 million en 2003 à quelque 300.000 aujourd’hui.

(crédits: EUAM Iraq)

La Haye et Talinn. Les procureurs ukrainiens en formation

Des procureurs ukrainiens ont effectué deux voyages d’étude à La Haye (Pays-Bas) et à Talinn (Estonie), afin de se former sur les meilleurs pratiques en matière de coopération transfrontalière dans la lutte contre le crime organisé. L’occasion de se mettre à jour sur le fonctionnement des agences européennes Europol et Eurojust comme du Réseau judiciaire européen.

(crédits: EUAM Ukraine)

Ukraine. Première série de formation pour le Bureau d’enquêtes national

Un groupe détaché du Bureau d’enquêtes national ukrainien a assisté à une série de quatre formations dispensées par EUAM Ukraine entre le 10 et le 15 mars. Les meilleurs pratiques européennes en termes d’enquêtes sur les crimes graves, de mécanismes d’échange d’information au travers d’Interpol et d’Europol, ainsi que le crime électronique, étaient au cœur des discussions.

(crédits: EUAM Ukraine)

Zhytomyr (Ukraine). Mafia : EUAM Ukraine passe à l’attaque

14 enquêteurs de la police et 14 procureurs de la région de Zhytomyr ont été formés par la mission de conseil de l’UE pour les forces de sécurité intérieure (EUAM Ukraine) à la lutte contre le crime organisé, au début du mois de mars. La formation s’est centrée sur les concepts d’action policière, en particulier le renseignement, les enquêtes financières, la coopération légale internationale, l’évaluation de la performance des procureurs, et les difficultés rencontrées lors d’enquêtes sur le crime organisé. Cette formation fait suite à un cours de coopération trilatérale dispensé conjointement à la police, aux garde-frontières et aux services de douanes, dans le but d’augmenter la coopération entre les trois services.

(crédits: EUAM Ukraine)

Bangui (RCA). La formation du bataillon d’infanterie territoriale se poursuit

Le bataillon d’infanterie territorial 4 des forces armées centrafricaines (FACA) poursuit sa formation. Dans le courant du mois de mars, les formateurs d’EUTM RCA ont dispensé des formations sur l’installation et le maintien d’un poste de contrôle, le tir à l’arme fétiche, l’AK-47, le montage et démontage d’une mitrailleuse de type Browning, l’assemblage des pièces du mortier, ou encore le combat tactique.

(crédits: EUTM RCA)

Kassaï (RCA). Début de formation « Emploi des réseaux mobiles »

Une nouvelle session de formation a démarré le 4 mars et s’étalera sur 16 semaines. Au terme de cette instruction, les 28 stagiaires des FACA recevront un certificat technique élémentaire sur l’emploi de réseaux mobiles. La formation est dispensée par des techniciens instructeurs des FACA.

(crédits: EUTM RCA)

Enquête criminelle et cyber-crime. Des Palestiniens suivent l’exemple danois

Quatre procureurs de l’unité économique spécialisée et du cyber-crime du bureau du Procureur général palestinien ont effectué une visite d’étude à Copenhague, du 4 au 6 mars 2019. L’objectif de ce voyage était d’élargir les connaissances des participants sur le thème des procédures d’enquête criminelle en matière d’évidence digitale et de cyber-crime.

(crédits: EUPOL COPPS)

(MHA)

Équipements et nouvelle manière de travailler, l’UE soutient la modernisation de la police ukrainienne

(B2) Vingt postes de police ont été rénovés dans les régions de Kyiv, Lviv et Kharkiv afin de rendre les services de police plus disponibles et plus accessibles aux citoyens

(crédits: EUAM Ukraine)

Des équipements…

Ce programme — dit ‘SPRU’ (littéralement « Soutien à la réforme de la police en Ukraine ») a été lancé par la police ukrainienne avec le soutien de la mission de conseil de l’Union européenne (EUAM Ukraine). Divers équipements modernes — ordinateurs, imprimantes, mais aussi voitures etc. — ont ainsi été fournis, avec le soutien conjoint de la police suédoise, du Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) et de l’Union européenne (EUAM Ukraine). Le montant total du projet s’élève à quelque six millions d’euros.

… et de la police de proximité

Inspirée du modèle de police scandinave, cette nouvelle approche ukrainienne s’accompagne du lancement de douze projets en matière de police de proximité, afin d’augmenter la confiance de la population dans leurs services de police. Il peut s’agir de soutenir la sécurité dans les écoles, de mettre en place des centres de police dans les zones rurales, ou d’assurer la prévention et la protection de fraudes pour les personnes âgées.

(MHA)


A Odessa, également

L’Union européenne a également fait don au poste de police de Podilsk, dans la région d’Odessa, de matériels et d’équipement : des ordinateurs, des tablettes, et des imprimantes thermiques portables. Montant : 21.500€. Deux autres dons sont prévus d’ici la fin du mois de mai 2019.


 

La mission de l’UE à Kiev (EUAM) mise sur des élections libres et justes en Ukraine

(B2) A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, prévu le 31 mars 2019, 250 officiers de police ont été formés à identifier et à réagir face aux violations de la loi électorale

(crédits: EUAM Ukraine)

La formation s’est déroulée en dix sessions, entamées au début du mois de mars. Elles ont été dispensées par l’ONG ukrainienne OPORA active dans le domaine de la supervision publique et de la transparence électorale. Une ONG soutenue par la mission de l’UE en Ukraine de conseil aux forces de sécurité intérieure (EUAM Ukraine).

Cette formation est en réalité la deuxième du genre pour la police en matière de législation électorale (voir : Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (janvier 2019)). Ce sont, au total, 625 policiers ukrainiens qui ont été formés avec l’appui d’EUAM Ukraine dans la région d’Odessa.

(MHA)