Centrafrique

Situation très tendue à Bangui depuis dimanche. Plusieurs morts, des dizaines de blessés

Situation très tendue à Bangui depuis dimanche. Plusieurs morts, des dizaines de blessés

Share

(B2) Après l’intervention des casques bleus dimanche (8 avril) dans le quartier PK5 (kilomètre 5), la situation reste très tendue à Bangui. Un casque bleu est mort, plusieurs civils également mardi (10 avril) dans de nouvelles échauffourées. Les organisations humanitaires présentes sur place annoncent avoir reçu de nombreux blessés L’opération de désarmement entamée le 8(…)

Les Mirages français à la rescousse de la MINUSCA. Un exercice pouvant devenir réalité

Les Mirages français à la rescousse de la MINUSCA. Un exercice pouvant devenir réalité

Share

(B2) Français et Portugais ont effectué une manœuvre conjointe aérienne au-dessus de la Centrafrique il y a quelques jours. Un exercice plus qu’utile alors que la force des Nations unies (la MINUSCA) est confrontée à des violences L’exercice s’est déroulé le 22 mars mais l’information n’a été rendue publique que récemment, vendredi (6 avril). Elle(…)

Les Russes entraînent l’armée centrafricaine à la place des Européens

Share

(B2) Après de longues tractations à l’ONU, des instructeurs venus de Russie ont pris possession d’une demeure de l’ex-président Jean-Bedel Bokassa près de Bangui, pour y former des militaires centrafricains à manier des armes russes. Une présence autorisée par l’ONU Cet envoi de matériel militaire et d’instructeurs russes dans un pays soumis à un embargo(…)

Centrafrique. Un premier détachement d’anciens rebelles réintégré

Centrafrique. Un premier détachement d’anciens rebelles réintégré

Share

(B2) C’est l’aboutissement d’un long travail de conviction, de formation. Une première « cohorte » d’une centaine d’anciens rebelles (ex Séléka, anti-balakas) a été officiellement intégrée lundi (5 février) à l’armée nationale après quatre mois de formation, au cours d’une cérémonie officielle au Centre de Formation de Kassaï, à Bangui (1). C’est un peu moins(…)

Intervention aérienne de la MINUSCA à Bambari

Intervention aérienne de la MINUSCA à Bambari

Share

(B2) La MINUSCA, la Mission de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique, a dû faire une intervention aérienne dimanche (26 février) « pour stopper la progression offensive » d’une quarantaine d’éléments lourdement armés (avec des AK47 et lance-roquettes) de la coalition dirigée par le Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), au nord de(…)

Six cas d’abus sexuels en Centrafrique. EUFOR RCA et Sangaris mis en cause par l’ONU

Six cas d’abus sexuels en Centrafrique. EUFOR RCA et Sangaris mis en cause par l’ONU

Share

(B2) L’affaire des violences sexuelles en Centrafrique vient de trouver un nouvel épisode. Le Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme vient, en effet, de publier son rapport d’enquête sur les évènements qui se sont déroulés en 2014. Elles mettent en cause les militaires des forces internationales (européenne et française)(…)

Financer une formation des militaires centrafricains. Ah non quelle horreur…

Share

(BRUXELLES2) Certains principes résonnent régulièrement dans les couloirs européens : « l’approche globale », assurer la sécurité dans les pays d’origine des migrations », « former et équiper les armées africaines » (Train & Equip), « faciliter l’appropriation par les forces locales », etc. Dans la réalité, cependant, cela reste de bons mots. L’application des(…)

Soupçons d’abus sexuels en Centrafrique : des Géorgiens de la mission EUFOR RCA mis en cause ? (maj2)

Share

(BRUXELLES2) Le scandale de possibles abus sexuels sur des mineurs par les soldats français pourrait dépasser le seul cadre de l’opération Sangaris (menée par la France en national) et rejaillir également sur l’opération européenne EUFOR RCA, si l’on en croit les dernières informations. Des militaires géorgiens Selon un témoin des violences sexuelles qui s’est confié(…)

Share