Au Burkina, la tempête. L’UE appelle au calme

(BRUXELLES2) Après les fortes violences qui ont marqué la journée à Ouagadougou et dans tout le pays, faisant une trentaine de morts selon l’opposition, l’Union européenne a réagi, jeudi soir (30 octobre), par le biais du porte-parole de Catherine Ashton, affirmant « suivr(e) de très près les événements en cours ». L’UE se dit « […]

A lire