Une réforme du service national, fondamentale mais pas une révolution

Share

(extraits de l’ouvrage « Nouveau Service national », paru aux éditions Puits Fleuy, janvier 1998) « Le service national est mort… » pourrait-on dire mais il faudrait tout de suite ajouter, pour être exact, « …Vive le nouveau service national ». Jamais cette antique formule royale n’a été aussi applicable à l’invention républicaine qu’est la conscription et(…)

Une Europe élargie à 18, 21 ou 29 États membres

Share

(Archives B2) La révision du traité à peine terminée s’engage un nouveau chantier pour l’Union européenne, l’élargissement à d’autres pays, vers ce que l’on appelle la “grande Europe”. Le Conseil des ministres européens devra, à la fin de l’année, choisir parmi les 14 pays candidats, lesquels remplissent les trois critères principaux – démocratie, économie de(…)

La langue de bois n’est pas morte

La langue de bois n’est pas morte

Share

Si la glasnost a fait son oeuvre en Europe de l’est et que les livres glorifiant le système communiste et l’Urss ont fondu comme neige au soleil… il n’en est pas de même en France. Même chez des éditeurs réputés d’habitude pour leur sérieux – les Presses Universitaires de France – on continue de diffuser(…)

Le système français de secours d’urgence : parfait ?

Share

Le système français d’urgence qu’on a vanté partout comme le modèle est aujourd’hui montré du doigt. Une crise à laquelle les médecins (privés ou hospitaliers) participant aux services d’urgence sont confrontés depuis plusieurs années. Cela fait bientôt vingt ans que l’on parle de réforme du système des urgences. Alors ! N’a-t-on pas voulu voir trop(…)

Au 04, les urgences médicales, peu de moyens mais un système bien rodé

Au 04, les urgences médicales, peu de moyens mais un système bien rodé

Share

(Archives B2, à Budapest). En Hongrie, les tâches en matière d’urgence sont bien séparées. Le service d’incendie (Tüzoltosag) ne fait pas d’interventions sanitaires, et le service médical effectue tous les transports, d’urgence ou non du malade. Un dispositif unique Ce système, un des plus vieux du continent européen (créé en 1845), fonctionne somme toute à(…)

La surenchère des volontaires russes en Bosnie-Herzégovine

Share

(ARTICLE paru en 1993) Les derniers arrivés sont 18 nouveaux volontaires de la “Légion nationale russe” envoyés ces jours ci rejoindre les lignes de front serbe en Bosnie. Selon certaines estimations, les volontaires russes seraient déjà entre 500 et 800 en Bosnie. Les initiatives groupusculaires se multiplient d’ailleurs en Russie pour envoyer des volontaires sur(…)

Tchécoslovaquie : le trait d’union n’existe plus

Share

(Archives) (A Bratislava) Depuis le 1er janvier, la Tchécoslovaquie – contrairement à toute l’Europe – tente tant bien que mal de créer une frontière entre ses deux peuples… pas totalement artificielle d’ailleurs. Pourquoi ? Depuis des années on parle des habitants de ce pays situé entre la Pologne et l’Autriche, l’Allemagne et la Russie comme(…)

1991. Vukovar se sent abandonné

Share

Vukovar se sent abandonné. Voilà 83 jours que la ville croate située à quelques kilomètres de la frontière avec la Serbie sur les rives du Danube subit les assauts de l’armée fédérale. Et depuis la mi-août, sa résistance s’amenuise de jour en jour. L’isolement se fait sentir au point que le commandant local des forces(…)

1991, la reconnaissance dispersée des ex pays de la Yougoslavie

Share

Ne pas reconnaître, c’est maintenir la pression Depuis trois mois, la Slovénie et la Croatie se sont proclamées Etats indépendants. Et depuis trois mois, les Etats européens lui refusent cette indépendance. Mais la ferveur du “non” du début n’y est plus. On est passé progressivement du “refus”, puis d’une notion floue “d’indépendance négociée”, à la(…)

1991, l’armée yougoslave attaque Dubrovnik

Share

Pendant que ses canons continuaient de marteler la ville historique de Dubrovnik, l’armée fédérale abandonne d’autres zones en Yougoslavie. Une absurdité yougoslave de plus ou une nouvelle tactique … L’armée fédérale yougoslave a décidé – plus que jamais – d’en finir avec Dubrovnik et d’intégrer la ville croate dans les territoires serbes, avant l’arrivée imminente(…)

Share
Translate »