Politique sociale européenne

Europe 2017 – Et si l’avenir démographique n’était pas gris mais rose

(cet article s’inscrit dans une série d’articles destiné à publication dans Europolitique autour de l’Europe en 2017) A regarder les courbes des jeunes et des seniors se croiser, l’une plongeant doucement, l’autre grimpant vers les sommets, jusqu’à atteindre la proportion de deux actifs pour un senior (en 2044), l’avenir ne paraît pas radieux. Pourtant, le “scénario(…)

Le rapport sur les « réalités sociales » : un ton de franchise qui détonne…

(B2) Tous les Etats sont confrontés aujourd’hui à une transformation de la société entre les « cosmopolitains », gagnants de la mondialisation, et les « perdants » atteints par les restructurations industrielles et économiques. Et ce fossé « pourrait s’accroître » dans l’avenir. D’emblée, le ton du rapport publié, le 26 février, par Roger Liddle, ancienne éminence grise de(…)

La Saint-Valentin de l’Europe Sociale

(B2) Ils aiment l’Europe sociale et ne se sont pas privés de le dire. L’évènement est assez rare pour être signalé d’autant qu’il rassemble des pays de « l’ancienne » et de la « nouvelle » Europe. Neuf ministres du Travail (Belgique, Bulgarie, Grèce, Espagne, France, Italie, Chypre, Hongrie rejoints par le Luxembourg) se sont en effet prononcés, le(…)

La concurrence n’est pas l’ennemi de l’Europe sociale!

(B2) OPINION – L’Union européenne est souvent présentée comme synonyme de libre concurrence. Cette assertion, souvent répétée, doit être nuancée. Certes la création d’un marché unique repose sur la libre concurrence (libre circulation des marchandises, des capitaux, des personnes, libre prestation de service…). Certes la libre concurrence induit la notion de limitation des monopoles, qu’ils soient publics…(…)

Cinq pistes pour une Europe qui protège

(B2) A l’heure où tout le monde a remis sur son ouvrage la question institutionnelle, il serait bon de se pencher sur le seul sujet qui a été mis sur un strapontin, lors de la Convention sur le futur de l’Europe, la question sociale. Ceux qui ont suivi la Convention se rappellent que le groupe(…)

Une Europe sociale, de façade, qui ressemble davantage à la charité

(B2) Les licenciements à Volkswagen Forest (près de Bruxelles) ont soudain rappelé à certains responsables européens, qui vivaient sur un beau nuage de la croissance économique indolore, qu’ils n’avaient – oh horreur ! -, que peu d’instruments à disposition face aux délocalisations et restructurations internes. Car l’Europe sociale est actuellement un chantier laissé à l’abandon. Un(…)

Aux prémices de l’Europe sociale : de 1958 à 1999

(B2) Si le développement des politiques sociales, au niveau communautaire, a connu une progression sans doute moins visible que les politiques d’harmonisation économique, ses grandes soeurs, sa montée en puissance n’en est pas moins réelle. A sa signature, en 1957, le Traité de Rome contenait peu d’articles qui concernaient spécifiquement la politique sociale. Il n’en(…)

Oui à une politique européenne de l’adoption

(article paru dans Ouest-France, novembre 2006) Les eurodéputés veulent une politique européenne pour l’adoption et l’ont fait savoir hier à Bruxelles lors d’une conférence de presse. Les deux députés UDF, Jean-Marie Cavada — l’ancien producteur de la marche du Siècle, et ancien enfant de la DDASS — et Claire Gibault  — mère adoptive de deux enfants Africains(…)

Bruxelles avertit: Nous sommes sur une bombe à retardement démographique

(ARTICLE PARU dans Ouest-France, octobre 2006) Encourager la natalité, le travail des seniors, l’intégration des immigrés, le financement privé des retraites… les réformes c’est maintenant, dit la Commission européenne. Travail, famille, immigration, capitalisation, c’est son nouveau credo face au vieillissement. « Une bombe à retardement démographique ». C’est ainsi que la Commission, par la voix de son(…)