Politique sociale européenne

Le bulletin de notes de la présidence française

(BRUXELLES2) Au moment de la visite du président Sarkozy au Parlement européen, il semblait intéressant de faire une petite revue des priorités françaises et des résultats, de remettre en quelque sorte son bulletin de notes du semestre à la présidence française (le papier est paru ce mardi dans Ouest-France). Pour jauger une présidence, commente ce diplomate(…)

John Monks défend sa vision de la flexicurité opposée à celle du Baron Seillère (patronat)

(archives B2) Dans une interview parue dans Europolitique, ce 6 novembre, John Monks – le leader de la Confédération européenne des syndicats (CES) – défend sa vision de la flexicurité. « Pour nous, la flexicurité ce n’est pas enlever des droits existants, c’est ajouter de nouvelles sécurités. Ce n’est pas comme certains membres de la Commission(…)

Traité européen : la Pologne championne du Social !

(B2) Ironie du sort. C’est grâce aux Polonais que, pour la première fois au niveau européen, un syndicat devrait être nommément cité dans le Traité. La Pologne devrait, en effet, introduire une déclaration unilatérale dans le futur traité européen indiquant sa « reconnaissance au mouvement Solidarnosc pour sa contribution au développement du droits sociaux et du(…)

La pénurie d’emploi qui grignote oblige à changer le discours social européen

(B2) Dans un contexte européen où le chômage dépasse encore les 10% dans plusieurs pays, la pénurie d’emploi devient une question sociale aussi préoccupante. Elle guette non seulement certaines zones géographiques – dans le nord de l’Europe particulièrement –  mais aussi presque partout certains secteurs professionnels. Le bâtiment, certaines technologies, la santé ou le secteur(…)

L’Europe va donner ses idées pour « moderniser » le droit du travail

(B2) La Commission européenne devrait publier le 25 septembre les conclusions des consultations engagées au niveau européen pour moderniser et adapter le droit du travail. L’objectif reste toujours d’obtenir davantage plus de flexibilité, en apportant cependant un minimum de sécurité aux travailleurs. Ce travail pourrait précéder la révision de certaines directives, notamment sur le licenciement(…)

CIG 2007 Pourquoi les Néerlandais ont défendu les services publics ?

(B2) S’il y a aujourd’hui un protocole sur les Services économiques d’intérêt général (SIEG) dans le projet de Traité européen, il faut en reconnaître la paternité essentielle… aux Pays-Bas. Une proposition — qui a rencontré un soutien mollement affirmé des Belges, Luxembourgeois et Français – mais un accueil positif des Allemands. Une vraie surprise, la(…)

La Commission ne dit plus travailleurs licenciés mais travailleurs excédentaires

(B2) Sacrée bourde de la Commission. En annonçant fièrement les premières décisions du tout nouveau Fonds de Mondialisation, sensé venir au secours des travailleurs victimes de la mondialisation, la Commission européenne et son commissaire à l’Emploi, Vladimir Spidla, a soigneusement évité de prononcer le mot fatidique « licenciement ». Comme si ce terme était un gros mot,(…)

Au Sommet européen. Le combat des valeurs: protection sociale ou libre concurrence

(BRUXELLES2) Il ne faut pas s’y tromper. Dans son apparente simplicité, la proposition allemande de mandat pour la Conférence intergouvernementale (CIG), vers un Traité réformé, recèle un aspect important : le renversement des valeurs et des objectifs de l’Europe. Tout d’abord, ce mandat « brise » le bel article I-3 de la Constitution, qui entendait énumérer une(…)