ECONOMIE

Bruxelles excédé par Paris affûte ses armes

Share

(B2) Si officiellement, à Bruxelles, « Chaque dossier est traité selon ses propres mérites » et « nous ne jugeons pas l’attitude mais les faits » ; en réalité dans les couloirs de la Commission, l’attitude française, et de son premier ministre, « arrogante », suscite moult commentaires. Les plus loquaces se montrent quelque peu excédés – c’est « du poujadisme facile »(…)

Faites vos jeux

Share

Trois questions à Jonathan Todd, porte-parole du commissaire européen Frits Bolkestein, chargé du Marché intérieur La Commission veut-elle limiter les primes dans les jeux ? Pas du tout. Au contraire même. Nous avons proposé il y a deux ans ce règlement pour lutter contre toutes les entraves et interdictions qui empêchent la promotion des ventes(…)

La société européenne a enfin un statut

Share

Les entreprises présentes dans plusieurs pays en Europe pourront demain opter pour un statut unique, celui de la société européenne (Archives B2) 30 ans ! c’est le temps qu’il a fallu aux Européens pour se mettre d’accord sur le statut d’une « société européenne ». L’idée remonte à 1970, aux temps où la « Communauté économique européenne »(…)

La France évite l’embargo contre sa viande

Share

Au prix d’un compromis sur la généralisation des tests et l’interdiction des farines, Jean Glavany a pu sauvegarder l’essentiel… et la filière bovine française Enfermés durant dix-sept heures, au cours d’une des ces réunions marathon dont l’Europe a le secret, les quinze ministres de l’agriculture ont, hier à Bruxelles, réussi l’exploit de faire taire leurs(…)

Bruxelles, la marieuse des entreprises

Share

Que deux entreprises dans le monde soient animées d’une envie irrépressible de s’allier l’une à l’autre et leur chemin ne pourra pas éviter Bruxelles. Toute fusion en Europe, ou ailleurs, qui soit un tant soit peu importante doit en effet recueillir l’aval de la Commission européenne. Au nom de la concurrence et de la protection(…)

Danone sous le feu des sanctions américaines ?

Share

Les Américains en veulent-ils vraiment aux Français ? C’est à se demander. L’US trade representative, l’administration du commerce en charge de ce dossier, pourrait en effet, prochainement, mettre de nouveaux produits à l’index, notamment ceux produits par des groupes français d’agro-alimentaire comme les eaux minérales. Certes « pas avant le sommet du G8 », qui a(…)

Share
Translate »