(B2 Pro) Carnet (21.10.2019). Confidentiels (agenda du COPS. EUTM RCA. Mogherini ONU). PESC (Centrafrique Sanctions). Défense (Pompeo Otan Macron OTAN. Von der Leyen affaire des consultants. France US coopération spatiale. Lituanie Black Hawks). Diplomatie (MH17 solidarité. Afghanistan espoirs et désespoirs. Chypre débat. Bolivie élections. Azerbaïdjan manifestations). Voisinage (Turquie sanctions. Elargissements discrédit). Sécurité (combattants étrangers France. Procédure pénale rapport). Pouvoirs (Brexit vote, lettres, et politique étrangère. Agenda Commission. Tusk PPE. Prix Sakharov. SEAE Ethiopie). Commission 2019-2024 (coalition de majorité. Roumanie). À suivre (Parlement européen, Mogherini)

(B2) Parus récemment : (blog) Les forces spéciales françaises, britanniques et US évacuées de Kobane (blog) Jean-Claude tire une larme pour son (peut-être) dernier sommet européen Les 28 en désaccord sur l’ouverture de négociations à la Macédoine du No…

(B2 Pro) Carnet (27.09.2019). Confidentiels (COPS, Michel-Rutte, Australie-UE). PESC Sanctions (Libye, Al Qaeda, armes chimiques). Défense (Von der Leyen-Loiseau. Royaume-Uni espace. Estonie projet EDIDP. France vol suspect. BFA anniversaire). Diplomatie (Iran JCPOA. Syrie cessez-le-feu. Libye évacuations. UE Alliance pacifique partenariat. Venezuela déclaration. Russie coopération. Multilatéralisme, médiation). Voisinage (Georgie-Russie. Exemple ukrainien. Soutien européen). Aides (Centrafrique paix). Sécurité (Frontières code Schengen. Contenu terroriste en ligne négociations. Sauvetage et recherche auditions). Pouvoirs (SEDE renfort militaire. Parquet 2020). Commission 2019-2024 (Roumanie remplaçant)

(B2) Parus récemment : Rovana Plumb et Laszlo Trocsanyi sont dans le même bateau. Qui tombera à l’eau ? L’opération Sophia prolongée pour six mois, toujours sans moyens navals (exclusif) Les ministres de l’Intérieur de l’UE vont débattre du terrorisme …

Le système européen de navigation Galileo en panne

(B2) Le système européen de navigation par satellite est en panne. Son gestionnaire a fait passer le message dimanche : Galileo est « actuellement affecté par un incident technique lié à son infrastructure terrestre »

(crédit : agence européenne Galieo)

Le signal SAR préservé

Cet incident a entraîné « une interruption temporaire des services initiaux de navigation et de minutage ». Seul reste en fonctionnement le service de recherche et de sauvetage (SAR) – utilisé pour localiser et aider les personnes en détresse, par exemple en mer ou en montagne. Le SAR « n’est pas affecté et reste opérationnel ».

Une détection des anomalies en cours

Les experts travaillent pour rétablir la situation le plus rapidement possible. Un comité d’examen des anomalies a été immédiatement mis en place pour analyser la cause première exacte et mettre en œuvre des actions de récupération.

Une dégradation  depuis plusieurs jours

Le gestionnaire du service avait averti ses utilisateurs jeudi dernier (11 juillet) de la « dégradation du service sur tous les satellites Galileo ». Les signaux peuvent « ne pas être disponibles ni respecter les niveaux de performance minimum. Leur utilisation s’effectue aux risques de l’utilisateur ».

En phase initiale

Galileo est opérationnel depuis décembre 2016 mais il est toujours en phase ‘pilote’ initiale : c’est-à-dire qu’il fournit des « services initiaux » précédant la phase de « services opérationnels complets ». Les signaux Galileo sont utilisés en association avec d’autres systèmes de navigation par satellite.

(NGV)

Télécharger le message aux utilisateurs du 13 juillet 2019

La France crée un grand commandement de l’espace

(B2) Lors des cérémonies du 14 juillet, le président français Emmanuel Macron a annoncé une nouveauté en matière organisationnelle : la création d’un grand commandement de l’espace. Ce dès septembre. L’espace ne sera pas une arme autonome. Ce sera l’armée de l’air qui endossera « à terme » cette responsabilité, devenant « alors « l’armée de l’air et de l’espace » (1)

Protéger les satellites y compris de manière active

Le président endosse ainsi « la nouvelle doctrine spatiale militaire » présentée par sa ministre Florence Parly quelques semaines plus tôt. Cela « permettra d’assurer notre défense de l’espace et par l’espace ». Deux objectifs sont fixés à ce commandement : « renforcer notre connaissance de l’activité spatiale » et « protéger mieux nos satellites y compris de manière active ». Une nécessité pour être présent dans les « nouvelles zones de confrontations » que sont devenus le cyber et l’exo-atmosphérique. Et le président français de promettre de nouveaux investissements « indispensables ».

(NGV, à Paris)

  1. Ce qui a une certaine logique et représente aussi une économie de moyens.

(B2 Pro) Carnet (01.07.2019). Opérations PSDC (EUPOL Copps et EUBAM Rafah prolongation. Syrie, demande US de soutien. Afghanistan terrorisme). Défense (Belgique-France contrat CAMO. Suède: lance-missiles anti-char. Suisse: export d’armes. Airbus: moteur hybride. Serbie: maintenance Gazelle). Voisinage (Grèce-Turquie mesures de confiance). Diplomatie (Soudan manifestations. Cameroun dialogue. Venezuela prisonnier. UE-G20 message. UE-Mercosur. UE-Brésil coopération, Maldives anti-terrorisme). Sécurité (combattants étrangers Finlande). Parlement 2019 (Agenda, présidence, commissions parlementaires, groupe I&D). A lire

(B2) Parus récemment : (blog – carte) Un Conseil européen fractionné en quatre minorités de blocage France : externalisation de la logistique des opérations, entre opacité et non-respect de la confidentialité (édito) L’accord sur le nucléaire iranien :…