News

Entre Juncker et Orban, la guerre des affiches

Entre Juncker et Orban, la guerre des affiches

(B2) C’est de l’Est qu’est venue la première offensive. Le gouvernement hongrois a annoncé officiellement, via facebook mardi (19 février), avoir lancé une campagne d’affiche visant directement Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, qui appartient pourtant au même parti politique européen (le PPE), ainsi que Georges Soros, le milliardaire américain d’origine hongroise, bête(…)

Européennes 2019 : l’axe PPE-S&D perd sa majorité absolue

Européennes 2019 : l’axe PPE-S&D perd sa majorité absolue

(B2) Les premières projections en sièges des intentions de vote aux élections européennes ont été dévoilées par le Parlement européen Ces premières projections dévoilées, lundi (18 février), seront actualisées tous les quinze jours, jusqu’en avril, puis chaque semaine jusqu’au 23 mai (1) Premières tendances Si l’on votait aujourd’hui dans l’Europe des 27 (hors Royaume-Uni), les 705(…)

Les bombardements de la coalition en Irak : victoire tactique, défaite stratégique ?

Les bombardements de la coalition en Irak : victoire tactique, défaite stratégique ?

(B2) Alors que les forces arabo-kurdes (FDS) livrent une des dernières batailles contre l’État islamique, un officier français présent sur place avertit : la bataille est gagnée, la guerre… ce n’est pas sûr Dans un article paru dans la Revue de défense nationale, un des organes de réflexion stratégique de l’armée française, le colonel François-Régis(…)

A Münich le nom de Donald Trump suscite un grand blanc

A Münich le nom de Donald Trump suscite un grand blanc

(B2) Dans le discours du vice-président américain Mike Pence lors de la conférence de sécurité de Münich (MSC 2019), après les mots « … the 45th President of the United States of America, President Donald Trump. » il était prévu des applaudissements. Du moins, c’est que retranscrit le texte officiel diffusé par la Maison blanche.(…)

Les adieux de Alain Lamassoure au Parlement européen

Les adieux de Alain Lamassoure au Parlement européen

(B2 à Strasbourg) À quelques semaines des élections européennes, certains eurodéputés ont commencé leurs adieux. C’est le cas de l’eurodéputé Alain Lamassoure, qui a tenu mardi (12 février), après le vote de son « dernier rapport (1) après 27 ans passés au Parlement », à délivrer un petit mot à ses collègues réunis en plénière. A(…)

Von der Leyen tâcle l’Italie pour avoir saboté l’opération Sophia. Un schisme politique ? (V2)

(B2) Le non remplacement de la frégate Augsburg par un autre navire n’est pas une simple question de timing. En marge du forum de Davos, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen a tenu à expliquer sa position L’Allemagne reproche à l’Italie d’avoir saboté l’opération Sophia (alias EUNAVFOR Med) et à l’opération(…)

L’Allemagne se retire de l’opération Sophia

L’Allemagne se retire de l’opération Sophia

(B2) C’était sinon attendu du moins redouté. L’Allemagne ne devrait plus fournir de moyens navals à l’opération européenne en Méditerranée (EUNAVFOR Sophia) Un moyen sans doute pour les Allemands de mettre la pression sur les Italiens et d’autres pays qui tardent à adopter un mécanisme de répartition pour les réfugiés qui pourrait finalement être le(…)

Brexit. Alain Lamassoure lance le mouvement du 29 mars

(B2) « Maintenant commence la vraie négociation. Il faut marquer notre fermeté et refuser toute prolongation » s’est exclamé aujourd’hui l’eurodéputé français Alain Lamassoure lors du débat sur le Brexit. Pour cet excellent spécialiste des affaires constitutionnelles européennes : « Le Parlement britannique ne peut pas négocier un traité international, c’est une plaisanterie ! »(…)