Analyse

Le programme communautaire de protection civile (explication)

Share

(BRUXELLES2 – article publié en février 2000) Pour faire face aux catastrophes naturelles ou industrielles, l’Europe vient d’approuver un programme de coopération en matière de protection civile. Détails Au moment où deux catastrophes – tempête et marée noire — ont touché la France, le démarrage d’un nouveau programme européen de coopération en matière de protection(…)

Les “bonnes” raisons de la réforme du service national (Fr)

Share

(extrait de l’ouvrage « Réforme du Service national », paru aux éditions Puits Fleury, février 1998) Le début des années 1990 a marqué un tournant pour l’armée et, au-delà, pour le service national. C’est, en effet, à cette date qu’une réflexion sur l’avenir de l’armée française a été entamée au niveau officiel. La France avait depuis 1905 opté(…)

Une réforme du service national, fondamentale mais pas une révolution

Share

(extraits de l’ouvrage « Nouveau Service national », paru aux éditions Puits Fleuy, janvier 1998) « Le service national est mort… » pourrait-on dire mais il faudrait tout de suite ajouter, pour être exact, « …Vive le nouveau service national ». Jamais cette antique formule royale n’a été aussi applicable à l’invention républicaine qu’est la conscription et(…)

Une Europe élargie à 18, 21 ou 29 États membres

Share

(Archives B2) La révision du traité à peine terminée s’engage un nouveau chantier pour l’Union européenne, l’élargissement à d’autres pays, vers ce que l’on appelle la “grande Europe”. Le Conseil des ministres européens devra, à la fin de l’année, choisir parmi les 14 pays candidats, lesquels remplissent les trois critères principaux – démocratie, économie de(…)

1991, la reconnaissance dispersée des ex pays de la Yougoslavie

Share

Ne pas reconnaître, c’est maintenir la pression Depuis trois mois, la Slovénie et la Croatie se sont proclamées Etats indépendants. Et depuis trois mois, les Etats européens lui refusent cette indépendance. Mais la ferveur du “non” du début n’y est plus. On est passé progressivement du “refus”, puis d’une notion floue “d’indépendance négociée”, à la(…)

1991, l’armée yougoslave attaque Dubrovnik

Share

Pendant que ses canons continuaient de marteler la ville historique de Dubrovnik, l’armée fédérale abandonne d’autres zones en Yougoslavie. Une absurdité yougoslave de plus ou une nouvelle tactique … L’armée fédérale yougoslave a décidé – plus que jamais – d’en finir avec Dubrovnik et d’intégrer la ville croate dans les territoires serbes, avant l’arrivée imminente(…)

Démocratisation à l’est. Ca bouge lentement

Share

(Archives B2) Malgré les mots, la démocratisation évolue lentement dans les pays de l’Est. Si on recense les Etats ayant un gouvernement et une assemblée élues suivant des règles démocratiques et selon une nouvelle constitution, peu d’entre eux ont terminé ce parcours. Phase de transition lente La plupart des pays de l’Est sont actuellement en(…)

1991, L’armée yougoslave, vraiment puissante ?

Share

La guerre d’intoxication bat son plein en Yougoslavie. Les fédéraux Serbes forts d’une puissance théorique de 700.000 hommes, masquent un taux de désertion important. Les sécessionnistes Croates pleurent sur un approvisionnement en armes, qui ne semble pas sur le terrain être si pitoyable. Sur le papier, l’armée fédérale yougoslave est toute puissante. Forte de 180.000(…)

1991, d’aimables diplomates dans les tranchées yougoslaves

Share

Quatre-vingt observateurs et leurs ‘assistants’, diplomates ou militaires de carrière pour la plupart, sont aujourd’hui opérationnels en Yougoslavie. Mais il est toujours aussi difficile de connaître leur rôle exact, et donc… leur efficacité ! Tant à La Haye, la présidence néerlandaise, qu’à Paris au Ministère des affaires étrangères, on entend préserver cette opacité. Officiellement, la(…)

Conventions de Genève, la bataille des sigles

Share

(article dans le Quotidien de Paris, 1991) Baptême du feu pour une confrontation Croix rouge – Croissant rouge ? Depuis les temps reculés, on a tenté « d’humaniser la guerre ». En 1864, la 1ère convention de Genève pose comme base, la protection des blessés de guerre et de leurs sauveteurs par un emblème – la Croix-rouge(…)

Nimes sous les eaux, les pompiers aussi

Share

Lundi 3 octobre 1988, en quelques heures, 250 à 500 ml d’eau s’abattent sur Nîmes et ses environs. Le phénomène est très localisé – Nîmes Garons à quelques km, ne recevra que 30 ml d’eau – mais violent – la vitesse des eaux atteint parfois celle d’un torrent de montagne – et puissamment destructeur: 8(…)

Share