Le GIGN est en Ukraine. Pour sécuriser d’abord. Puis évacuer ensuite ?

(B2) Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) a été mobilisé et déployé en Ukraine, juste avant le début de l’offensive russe.

Photo : Gendarmerie nationale

Un contingent de huit personnels du GIGN a été envoyé en Ukraine, selon l’AFP (repris par Ouest France). Les gendarmes viennent renforcer une équipe de cinq personnels, déjà sur place en permanence, pour sécuriser l’ambassade de France à Kiev et les activités diplomatiques. Selon Europe 1, ils seraient également en train de préparer l’exfiltration des ressortissants français sur place – soit environ 700 personnes, selon la radio.

En Afghanistan, en août 2021, c’est le RAID, l’unité d’intervention de la Police nationale, qui avait eu pour mission la sécurisation et l’exfiltration des ressortissants français et afghans de l’ambassade de France à Kaboul, et notamment de protéger l’ambassadeur David Martinon, jusqu’au dernier moment.

(Helen Chachaty)