Takuba. Entre Bamako et Copenhague, le torchon brûle. Le Danemark rentre au pays (v2)

(B2) Aussitôt arrivés, aussitôt repartis. Les militaires danois de la task force Takuba vont être rapatriés prochainement. Sur fond de tensions diplomatiques avec le Mali

Le gouvernement danois a annoncé jeudi après-midi (27 janvier) le rapatriement des troupes engagées au Mali dans le cadre de la task force Takuba. Les quelques 90 militaires (forces spéciales, équipes chirurgicales et de soutien) étaient arrivés entre le 12 et le 17 janvier (Lire : Les Danois arrivent dans Takuba. Mais pourraient repartir bientôt). Le calendrier du retrait n’a pas encore été précisé, mais le retour devrait prendre « plusieurs semaines », selon les précisions du ministère dans un communiqué.

Un bras de fer diplomatique

Cette décision intervient après plusieurs jours d’un bras de fer diplomatique entre les autorités maliennes et danoises. Quelques jours à peine après le déploiement danois, le gouvernement malien a demandé lundi 24 janvier, par voie de communiqué, le retrait immédiat des forces danoises engagées dans la task force. Il reproche un déploiement effectué « sans son consentement » ni accord bilatéral. Le Danemark a démenti cette accusation. Il a été soutenu mercredi 26 janvier par une déclaration conjointe des pays membres ou soutien de la task force. Peine perdue : le gouvernement de transition malien a réitéré et publié un nouveau communiqué demandant « avec insistance » le départ des Danois. Dont acte.

Une perte opérationnelle non-négligeable

Ce départ va entraîner une fragilisation des capacités en termes de soins : l’équipe danoise devait être chargée des interventions chirurgicales d’urgence. Takuba ne reste pas sans soutien médical pour autant : le dispositif pré-hospitalier franco-italien a été déclaré pleinement opérationnel le 15.01, avec une capacité d’évacuation médicale par hélicoptères.

Quant aux forces spéciales, leur tâche était initialement de délivrer conseil, soutien et coopération au profit des forces armées maliennes.

(Helen Chachaty)

(Mise à jour) capacités danoises

Lire : N°84. Takuba. Une nouvelle force européenne se met en place au Sahel, à visée anti-terroriste (v4)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.