Le président du Parlement européen, David Sassoli, a fermé les yeux. À quelques jours de la fin de son mandat

(B2) C’est son porte-parole qui vient de l’annoncer. David Sassoli, le président en exercice du Parlement européen est décédé ce mardi (11 janvier) dans la nuit, à 1h15, à l’hôpital d’Aviano dans le Frioul.

Âgé de 65 ans, David Sassoli avait été hospitalisé en urgence le 26 décembre pour une forme sévère de dysfonctionnement immunitaire. Il a voulu exercer son mandat jusqu’au bout. Mais Roberto Cuillo son porte-parole avait déjà fait passer un message hier, lundi (10 janvier), indiquant qu’il annulait tous ses engagements. Ce qui faisait craindre le pire.

Le président du Parlement était en effet passablement affaibli par une précédente maladie, une pneunomie de forme grave, de type légionellose, qui l’avait obligé à s’absenter durant deux mois, entre septembre et début novembre. Ce qui l’a empêché d’être présent notamment lors du discours de l’Union prononcé par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. La maladie l’aura poursuivi jusqu’au bout, l’empêchant de finir son mandat de deux ans et demi, qu’il devait conclure dans quelques jours, en accueillant le président français Emmanuel Macron.

David Sassoli, lors une de ses dernières apparitions publiques, dans un entretien avec Nancy Pelosi, le ‘speaker’ de la Chambre des Représentants US (photo : Parlement européen)

Membre du parti démocrate italien (S&D), David Sassoli devait passer le relais, selon la règle de la coalition au pouvoir au Parlement européen, à la Maltaise Roberta Metsola, la candidate du Parti populaire européen (PPE), lors d’un vote mardi (18 janvier). C’est à celle-ci, en tant que vice-présidente, que reviendra normalement de présider le Parlement européen durant les jours prochains, notamment pour l’ouverture de la plénière lundi (17 janvier), comme d’accueillir le président français qui vient mercredi (19 janvier) à Strasbourg pour présenter ses priorités et son ambition européenne : un moment clé de la PFUE, la présidence française de l’Union européenne.

Né à Florence, David Sassoli a longtemps été journaliste, notamment à la RAI, la télévision italienne, avant de s’engager en politique, sur le tard en 2009. Il avait élu président du Parlement européen en juillet 2019, après les élections européennes (lire : Le Président du Parlement européen est… David-Maria Sassoli). Durant tout son mandat, il n’a eu de cesse de mettre en avant la défense de la démocratie et des droits de l’Homme, notamment dans les pays du voisinage (lire : Le Parlement européen appelle les 28 à sanctionner plus durement la Turquie (Sassoli). Au point qu’il a été un des noms mis sur liste noire par le Kremlin, qui l’a interdit de séjour à Moscou (lire : Jourova et Sassoli à l’index en compagnie de six autres Européens. La Russie réagit aux sanctions européennes).

« La date et le lieu des funérailles va être précisé dans les prochaines heures », précise son porte-parole.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.