(B2) Un militaire macédonien est décédé à l’hôpital de Pristina vendredi (7 janvier) vers 18h15. Mort qui n’est pas liée « à un combat ». La force de stabilisation de l’OTAN au Kosovo, la KFOR, l’a confirmé ce samedi (8 janvier).

Le commandement Ouest de l’OTAN de la KFOR dont dépendait le soldat macédonien (Photo : KFOR – Archives B2)

Ce militaire de carrière de 44 ans « portant les initiales IQ », était basé à Pec/Peja, selon le ministère macédonien de la Défense. Victime « selon les premières informations d’une crise cardiaque », il a été pris en charge sur place par l’équipe médicale militaire, puis transporté par hélicoptère à l’hôpital. « À son arrivée il a pu être réanimé, mais peu de temps après, les médecins n’ont pu que constater son décès » indique le ministère, selon la chaîne kosovare RTV21.

« Je suis de tout cœur avec les familles et les amis du soldat et avec l’ensemble du contingent de Macédoine du Nord déployé au Kosovo », a réagi le général hongrois Ferenc Kajari, chef de la KFOR.

(AP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.