La MINUSMA cible de plusieurs attaques en quelques jours

(B2) Plusieurs camps de la MINUSMA ont été ciblés par des attaques ces derniers jours. Un convoi a également été attaqué, occasionnant des dégâts humains.

Un convoi visé par des tirs

Le 3 décembre, un convoi de la MINUSMA ralliant Kidal à Gao a été attaqué « par des éléments non-identifiés », a indiqué la mission sur son compte Twitter. Un contractuel civil a été tué, un autre évacué.

Trois camps attaqués en trois jours

Le 4 décembre en début d’après-midi, une attaque au mortier a touché le camp des Casques bleus de Kidal – sans faire de dégâts. Le même jour, une attaque a également visé le camp d’Ansongo, au nord de Gao. Le lendemain, 5 décembre, c’est camp Castor, situé à Gao, qui a été visé par des tirs de mortiers. Le 6 décembre, c’est la base multinationale de Ménaka qui a essuyé des tirs de roquette, indique le ministère suédois de la Défense.

(Helen Chachaty)