La Norvège va rejoindre Takuba à l’automne

(B2) Oslo va envoyer pour la première fois des troupes dans la task-force Takuba au Mali. Le gouvernement norvégien l’a confirmé ce mardi (13 juillet)

Le détachement Air de la Minusma (Forsvaret.no)

Cette contribution consistera en un « petit nombre de soldats » qui seront incorporés dans la contribution suédoise, indique le communiqué officiel. Deux officiers participeront également au quartier général de la task-force Takuba. Ils arriveront « au cours de l’automne » et resteront sur la même durée que les Suédois, en 2022. Cette contribution s’ajoute à celles des Estoniens, Tchèques et Suédois (déjà présents) et des Italiens (en cours de déploiement).

Oslo avait envisagé, au lancement de Takuba, d’y participer. Mais le gouvernement y avait renoncé, faute de majorité au parlement norvégien. « Nous manquons de soutien au Storting, nous sommes arrivés à la conclusion que la Norvège ne rejoindra pas cette force maintenant », avait alors justifié le ministre de la Défense norvégien, Frank Bakke-Jensen (Lire: Force Takuba : qui participe, observe ou simplement soutient ? (v4))

L’armée norvégienne est aussi présente au Mali dans le cadre de la mission des Nations-Unies (MINUSMA) avec l’envoi d’un détachement Air avec un avion C-130J.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter