La croissance de la répression en Chine contre les Ouigours. La preuve par les satellites de l’UE (v2)

(B2) Si certains peuvent se demander à quoi peut servir un centre d’observation de la terre au niveau européen, la réponse vient d’être fournie par une simple photo postée par la DG Défis (la direction générale de la Défense et de l’Espace) de la Commission européenne

Tout simplement à permettre à tout un chacun, aux journalistes en particulier, de pouvoir observer certains évènements, vus du ciel. Voici en effet les images du « centre de rééducation » de Dabancheng au Xinjiang en Chine telles que les satellites Sentinel2 du programme européen d’observation et de surveillance de la Terre, Copernicus, a pu l’observer dans ces quatre dernières années. Parti d’un ou deux bâtiments en janvier 2017, il croit en 2019 et s’étend encore en janvier 2021, visant en particulier les Ouigours.

Le centre de rééducation de Dabancheng au Xinjiang

Une position très offensive

Ce qui est intéressant est de voir la direction générale chargée de la Défense, placée sous l’autorité du commissaire (français) Thierry Breton, avoir une attitude ainsi on ne peut plus offensive sur la Chine. Plus offensive que l’est d’ordinaire la diplomatie européenne. Elle démontre que cet outil satellitaire n’est pas juste là pour faire du tourisme ou aider à localiser son chemin dans sa voiture.

Pour une fois, il n’y avait pas de nuages

« Cela illustre la façon dont nos données peuvent être utilisées par la population » a indiqué la porte-parole Sonya Gospodinova lors du point presse ce mardi (2.2) répondant à la question d’un confrère. Et d’ajouter une précision météo. « Les conditions météorologiques particulièrement favorables ont permis cette photo. D’habitude cette région est couverte par les nuages. »

(NGV)

Sur le centre, voir le reportage de la BBC

Mis à jour mardi 2.2 13h50

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.