Arabie saoudite : MBS a autorisé l’enlèvement et l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Un rapport US l’affirme

(B2) Le renseignement américain est convaincu que le prince hériter Muhammad bin Salman, qui dirige de fait l’Arabie saoudite, a approuvé l’opération faite à Istanbul de capturer ou tuer le journaliste saoudien Jamal Khashoggi

Le bureau du coordinateur US du renseignement (ODNI), Avril Haines, a autorisé, vendredi (26.02) la publication d’une note de quatre pages qui contient divers éléments très directs. « Nous basons cette évaluation sur le contrôle du prince héritier sur la prise de décision dans le royaume, l’implication directe d’un conseiller clé et des membres du détachement de protection de Muhammad bin Salman dans l’opération, et le soutien du prince héritier à l’utilisation de mesures violentes pour faire taire les dissidents à l’étranger, y compris à Khashoggi ».

La note du renseignement US liste 18 personnes impliquées dans l’enlèvement ou l’assassinat de Khashoggi.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.