Marielle de Sarnez, la combattante de l’Europe, n’est plus

(B2) L’actuelle présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale (France), et ancienne eurodéputée de 1999 à 2017, Marielle de Sarnez, est décédée ce mercredi (13.01) à Paris à l’hôpital Pitie-Salpétrière.

Marielle DE SARNEZ à la plénière de juin 2016 à Strasbourg (crédit : Parlement européen)

Elle a aussi été un court moment ministre des Affaires européennes (sous Emmanuel Macron de mai à juin 2017). Mais De Sarnez était aussi (et surtout) l’âme du parti centriste (MODEM) dont elle était la première vice-présidente.

Une adepte de la défense européenne

B2 perd un peu sa marraine. Celle qui nous a poussé à aller plus loin, à approfondir, à être en première ligne sur la défense européenne tout en restant critique quand il le fallait. Un être chaleureux mais qui avait aussi une intelligence perspicace, loin de l’arrogance tentatrice hexagonale, et une vision de l’avenir. Marielle pensait que la défense européenne n’était pas juste une vue de l’esprit, un passe-temps, mais un réel projet, une nécessité destinée à s’imposer, même si l’éclosion était lente et connaissait des détours et des vicissitudes. Parmi les eurodéputés français, ils étaient rares ceux qui s’intéressaient à ce sujet. On les comptait sur les doigts d’une seule main… Et encore.

Un esprit européen enthousiaste

Marielle était aussi l’incarnation même de l’esprit européen enthousiaste mais aussi concret. Pour être convaincue, elle n’en était pas réaliste des faiblesses du système. Sa simplicité, sa connaissance des dossiers, son sens de la curiosité étaient un ravissement. Tous ceux qui l’ont connue au Parlement européen ou à l’Assemblée nationale s’en souviennent. Même si derrière ce sourire, existait une femme au tempérament de fer, qui ne s’en laissait pas compter au niveau politique et pouvait s’imposer et en imposer à quelques uns qui se voyaient renvoyer au vestiaire sans hésitation.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.