Changement de navire amiral à EUNAVFOR Med Irini

(B2) Le relais du navire amiral est l’occasion d’un bilan pour l’opération européenne de contrôle de l’embargo sur les armes en Libye

L’ITS Carlo Margottini dans l’opération anti-piraterie dans l’Océan indien (crédit : UE – EUNAVFOR Atalanta – Archives B2 2019)

Relais du navire de commandement

Le navire amphibie de la marine italienne ITS San Giorgio a en effet quitté le bord de l’opération EUNAVFOR Med Irini début septembre. Il est remplacé par ITS Carlo Margottini (F-592), qui assure le rôle de navire-amiral jusqu’à la mi-octobre. A bord de cette frégate de la classe Bergamini, de type FREMM, l’amiral Ettore Socci et son état-major. À partir du 19 octobre, il sera relayé par un navire grec qui prendra le commandement.

Un bilan des quatre mois

Cette rotation est l’occasion pour l’opération de contrôle de l’embargo sur la Libye de dresser un nouveau bilan des quatre derniers mois de patrouille en Méditerranée centrale.

  • plus de 600 interrogations ou hélages (hailings) et 9 approches amicales (visites à bord de navires marchands) ont eu lieu ;
  • plus de dix ports et points de débarquement ont été surveillés, ainsi que 25 aéroports et pistes d’atterrissage ;
  • plus de 80 vols militaires ou de possibles cargaisons aériennes liées à l’armée allant et venant vers la Libye ont été détectées ;
  • 14 rapports spéciaux ont été soumis au groupe d’experts des Nations Unies notifiant des violations « des deux côtés du conflit en Libye » ;
  • plus de 200 synthèses d’images satellites ont été fournies par le SatCen (Centre satellitaire de l’Union européenne) à Irini.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.