Deux incidents au large du Nigeria

(B2) Une quinzaine de personnes armées dans un hors-bord ont poursuivi et tiré, mardi (21 janvier) au matin, sur un porte-conteneurs en mouvement, selon des sources maritimes. Cela s’est passé à environ 19 nautiques au sud-ouest de Bayelsa (Nigeria). L’alarme a été déclenchée et « l’équipage non essentiel » s’est alors réfugié dans la citadelle. Le bateau a augmenté sa vitesse, les gardes privés embarqués ont riposté. Ce qui a fait avorter l’attaque. Le skiff attaquant s’est éloigné. Navire et équipage en sécurité.

Quelques jours plus tôt le 16 janvier, en début de soirée, une autre attaque a eu lieu à environ 52 nautiques au sud-ouest de l’ile de Bonny. Cinq pirates armés dans une petite embarcation se sont approchés d’un pétrolier en route. L’alarme a été déclenchée et les manœuvres d’évasion ont commencé. L’équipe de sécurité armée à bord du pétrolier a tiré des coups de semonce. Les pirates ont riposté, mais ont interrompu l’approche et s’en sont allés sans demander leur reste.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.