Barkhane : les Merlin danois opérationnels

(B2) Le détachement d’hélicoptères de transport AW-101 Merlin des Danois est pleinement opérationnel depuis le 24 décembre, nous apprend l’état-major français des armées. Les 70 militaires qui le composent ont mené une première opération logistique au profit de l’opération Barkhane deux jours plus tard

Les Merlin à Gao. (©EMA)

La « Danish Air Task Unit » a donc entamé sa mission avec une vingtaine de jours d’avance sur le planning prévu. Le premier hélicoptère avait commencé ses vols d’entrainement autour de Gao mi-décembre, le second étant arrivé le 18 de ce même mois.

Les deux appareils, avec leur capacité à transporter une trentaine d’hommes ou jusqu’à cinq tonnes de fret, offrent un appui logistique aux troupes françaises. Les besoins en voilures tournantes restent toujours importants sur ce théâtre d’opérations, où ils apportent un avantage crucial dans les manœuvres.

Avant de s’engager dans Barkhane, le Danemark avait déjà soutenu l’opération française Serval en 2013 en fournissant un avion de transport. Il contribue également régulièrement à la mission de stabilisation des Nations Unies au Mali (Minusma).

(RM)

Lire :

Romain Mielcarek

Romain Mielcarek est journaliste spécialisé défense et international. Correspondant de B2 à Paris, il collabore également avec DSI, RFI et Le Monde Diplomatique. Titulaire d'une thèse de doctorat en sciences de l'information et de la communication, il mène par ailleurs des recherches académiques sur l'influence militaire. Son dernier ouvrage : "Marchands d'armes, un business français" (Tallandier, 2017).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.