Insurrection celtique en province de Luxembourg

(B2 à Marche-en-Famenne) En position sous le crachin belge, appareil photo en main, nous sommes présents ce mercredi (25 septembre) à Marche-en-Farenne dans la province du Luxembourg, pour assister à la journée ‘VIP’ de l’exercice militaire franco-belge baptisé Celtic Uprise 2019

Tous en position

Le tout semble très réel. L’exercice se déroule en zone urbaine. Il débute avec l’arrivée de véhicules blindés. En sortent des hommes au combat. Un canon fait son entrée en jeu. Un drone est également déployé. Objectif : observer la zone de conflit. Des soldats sont aussi positionnés derrière les arbres. En mission d’observation.

Arrivée des soldats sur le champ de bataille (© Aurélie Pugnet / B2)

Les premières attaques : les véhicules ennemis sont visés

Puis, des véhicules supplémentaires arrivent sur les lieux. Les premiers coups sont tirés vers les habitations situées non loin de là, dans lesquelles ont été repérés des personnes à intérêt, et plus précisément sur leurs véhicules.

Le véhicule est touché (© Aurélie Pugnet / B2)

Les troupes en action

Les troupes se positionnent alors très rapidement en contre-bas des habitations, prêts à réagir dans le cas d’une attaque venue des habitations. D’autres véhicules sont présents et déploient des troupes supplémentaires sur le terrain. Une unité encercle puis fait son entrée dans la première maison. On entend des coups de feu.

Soldats en progression (© Aurélie Pugnet / B2)

Les attaques se déroulent des deux côtés

L’action se déplace. Des tirs parviennent de la seconde maison (située à droite de la photo) et blessent un soldat à la jambe. L’évacuation médicale s’impose. Un véhicule blindé portant la croix-rouge s’approche et évacue le blessé vers le Rôle 1 (l’infirmerie de campagne).

Le ciel s’ssombrit (© Aurélie Pugnet / B2)

La capitulation

Une seconde maison se fait encercler. Des coups sont tirés. Des véhicules supplémentaires arrivent à proximité du lieu de bataille. Une attaque parvient de la route. Il ne faut pas beaucoup de temps aux troupes belges et françaises pour répliquer et neutraliser les renforts qui arrivaient à l’aide de leurs camarades encerclés. L’action se termine.

La cible est encerclée (© Aurélie Pugnet/B2)

L’exercice Celtic Uprise 2019 est une première étape de mise en action du programme Capacité Motorisée ‘CaMo’ comme nous l’explique le Colonel Monin. Article à suivre

(Aurélie Pugnet)

Lire aussi :