Un aérostat en test au-dessus des îles grecques

(B2) L’agence européenne Frontex et les garde-côtes grecs ont lancé un essai d’un mois d’un aérostat sur l’île grecque de Samos

(Crédit: Frontex)

Ce projet pilote vise à évaluer la capacité et la rentabilité d’un aérostat pour la surveillance en mer. L’aérostat sera piloté « à diverses altitudes afin de tester son utilisation » dans différentes utilisations, notamment pour « détecter les passages frontaliers non autorisés, appuyer les opérations de sauvetage en mer et lutter contre la criminalité transfrontalière » indique l’agence qui gère le tout nouveau corps européen de garde-frontières et garde-côtes.

L’agence a déjà testé diverses technologies, notamment la biométrie, les barrières de passage automatisées aux frontières désormais utilisées dans les aéroports internationaux, ainsi que les drones.

(NGV)

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.