La mission néerlandaise de formation au Niger interrompue

(B2) Les quatre soldats néerlandais qui assureraient un stage de dix semaines à l’armée nigérienne sont rentrés fin juin de façon prématurée aux Pays-Bas

Le ministère de la défense explique cette décision par une cause : « en raison de changements de circonstances, l’assistance médicale des soldats ne pouvait plus être garantie. » Mais La Haye espère pouvoir bientôt renvoyer des soldats : « Une solution est en cours d’élaboration avec le partenaire américain. » Et d’ici « deux semaines », le ministère de la Défense espère pouvoir renvoyer l’équipe, pour assurer le reste de la formation. Les soldats néerlandais intervenait dans le cadre de l’initiative américaine dénommée Global Peace Operations Initiative (GPOI) (1) qui affiche comme objectif « d’augmenter la capacité des unités militaires africaines pour des opérations de paix ».

(NGV)

(1) anciennement Africa Contingency Operations (Acota)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).