Méditerranée. 140 jours de blocage

(B2) C’est le calcul fait par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, lors d’un point presse, mercredi (12 juin), un an après l’arrêt de l’Aquarius, navire affrété par SOS pour des sauvetages de migrants en Méditerranée.

Les ONG dénoncent les « blocages de navires » en Méditerranée centrale qui « sont devenus la nouvelle ‘norme’, avec plus de 18 incidents publiquement documentés (absence d’autorisation de débarquement dans un port sûr durant plusieurs heures voire plusieurs jours) ».

(Emmanuelle Stroesser)