Un engin suspect désarmorcé près du QG d’EUTM Mali à Bamako (v2)

(B2) Un engin suspect a été désarmorcé vendredi (7 juin) près de l’entrée du quartier général d’EUTM Mali

L’engin suspect a été découvert à l’aube, vers 6h30, sur un véhicule lors d’un contrôle de routine à la porte principale du siège d’EUTM Mali, à Bamako.

« Des mesures de sécurité ont immédiatement été prises pour éviter tout dommage au personnel de l’EUTM Mali comme la population locale » indique la mission européenne de formation de l’armée malienne. L’engin a été détruit vers 10h55 par un robot de l’équipe EOD (Explosive ordnance disposal) de la brigade spéciale d’interventions (BSI) de la police nationale malienne. « Personne n’a été blessé ».

Après inspection, il s’est avéré que l’engin suspect était en fait un dispositif utilisé pour les formations d’EUTM. L’enquête est en cours afin de déterminer pourquoi ce dispositif s’est retrouvé là à ce moment, a expliqué à B2 un responsable de la mission. Le véhicule appartenait à un officier espagnol selon les précisions d’un journaliste local du Figaro du Mali. Mais un responsable de la mission interrogé par B2 nous a précisé qu’aucun officier espagnol n’est impliqué.

(NGV)

Mis à jour à 18h sur l’officier espagnol