Les cinq pirates arrêtés par le Navarra inculpés aux Seychelles. Un récidiviste parmi eux

(B2) La Cour suprême des Seychelles a officiellement inculpé mardi (28 mai) les cinq pirates somaliens présumés transférés aux Seychelles par la force européenne anti-piraterie (EU NAVFOR Atalanta). 

Trois des cinq pirates présumés lors de leur comparution au tribunal le 29 avril (© Rassin Vannier / seychelles news agency )

Ils devraient être reconvoqués devant le tribunal le 7 juin selon l’agence seychelloise d’informations, reflétant des informations de la police. Les cinq suspects avaient été transférés aux Seychelles le 26 avril dernier après leur arrestation par le navire amiral d’Atalanta, la frégate espagnole Navarra (Les cinq pirates arrêtés par les Espagnols transférés aux Seychelles). Quelques jours après leur arrestation, trois des cinq suspects avaient comparu une première fois devant le tribunal lundi 29 avril. Deux des pirates restants étaient soignés à l’hôpital pour leurs blessures.

Un récidiviste parmi les suspects

Précision intéressante : un des pirates semble être un récidiviste. Il avait déjà été arrêté et transféré aux autorités des Seychelles en novembre 2017 et rapatrié en Somalie en décembre 2018, selon la police seychelloise. Il aurait été impliqué dans l’attaque du Galerna III selon nos informations.

(NGV)

Lire aussi :  Les pirates repartent à l’attaque. Un bateau-mère stoppé net dans l’Océan indien (V4)