Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix de l’UE – PSDC (avril 2019)

(B2) Dans la Corne de l’Afrique, la marine koweïtienne s’intéresse au travail d’EUNAVFOR Atalanta. L’Ukraine se met en marche vers des procès plus justes et plus équitables. L’Espagne sert de modèle à l’Ukraine pour la coopération inter-institutionnelle en matière de sécurité. Au Sahel, les besoins du G5 Sahel sont passés au crible.

Golfe d’Aden. Visite koweïtienne sur la base aérienne de Djibouti

Des membres de la marine du Koweït ont visité un détachement d’EUNAVFOR Atalanta sur la base aérienne française BA188 de Djibouti samedi 6 avril. Les marins koweïtiens appartiennent à la Task force combinée 151. Les moyens et le mode de travail des équipes de surveillance aérienne d’EUNAVFOR ont été discutés, ainsi que les possibilités de collaboration.

(crédit: EUNAVFOR Atalanta)

Kiev. Cours de plaidoirie pour les procureurs ukrainiens

Les formateurs d’EUAM Ukraine ont dispensé un cours avancé de plaidoirie à l’Académie nationale du parquet et au bureau du procureur général. Organisé en collaboration avec des experts juristes britanniques, le cours a formé les auditeurs à la présentation de preuves et à l’audition des témoins.

(crédit: EUAM Ukraine)

Madrid. Visite d’étude pour les agences ukrainiennes chargées de faire appliquer la loi

Les membres des agences ukrainiennes de police et sécurité ont été visiter à Madrid le centre qui coordonne l’action des différentes instances de police espagnoles en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé (police nationale, Guardia civil, institutions pénitentiaires, forces armées, etc.). Objectif : faire prendre conscience aux participants de l’importance de la coopération.

(crédit: EUAM Ukraine)

Chisinau (Moldavie). Point de passage de Palanca

EUBAM Ukraine – Moldova soutient les autorités ukrainiennes et moldaves. Un atelier de travail a été organisé les 16 et 17 avril, pour les membres de la police des frontières moldave et le service de garde-frontières ukrainien autour de la mise en place d’un point de contact commun au point de passage de Palanca.

(crédit: EUBAM Ukraine-Moldavia)

Bamako. La composante « police » du G5 Sahel passée à la loupe

La cellule de coordination régionale de l’Union européenne et la mission EUCAP Sahel Mali ont organisé entre le 2 et 4 avril un atelier technique sur la composante police du G5 du Sahel. L’objectif de cette rencontre était d’identifier les capacités techniques et besoins en équipements pour l’opérationnalisation de la composante.

(crédit: EUCAP Sahel Mali)

Ramallah. Nouveau manuel pour une action de police guidée par le renseignement

La police civile palestinienne est à présent dotée d’un nouveau manuel de police, pour une action guidée par le renseignement. La rédaction du manuel s’est faite en collaboration avec la mission européenne de soutien à la police dans les territoires palestiniens EUPOL COPPS. Des modèles de planification opérationnelle, de coordination et de procédures opérationnelles standards pour le rassemblement d’information criminelle y sont inclus.

(crédit: EUPOL COPPS)

Bamako (Mali). La police veut mieux gérer ses ressources humaines

La police nationale malienne et la mission de l’UE d’assistance aux forces de sécurité intérieure au Mali (EUCAP Sahel Mali) ont validé le 3 avril un nouveau plan d’action 2019 centré sur la gestion des ressources humaines. Domaines d’action prioritaire identifiés : la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, la police judiciaire, le maintien de l’ordre, la gestion des frontières, et la police de proximité.

(MHA)