Un médecin militaire tué au Mali par un IED

(B2) Le médecin capitaine Marc Laycuras a été tué, ce mardi (2 avril), touché par un engin explosif improvisé, dans la région du Gourma, au Mali

Il était vers 13h (heure de Paris), quand le véhicule de l’avant blindé (VAB) dans lequel il se trouvait, a été frappé par la déflagration d’un engin explosif.
Une équipe médicale « participant à l’opération est immédiatement intervenue » indique l’état-major des armées.

Très rapidement il a été évacué par un hélicoptère Caïman (NH90) vers l’antenne chirurgicale militaire française déployée à Gossi. « Malgré les soins prodigués par les équipes médicales présentes, il est décédé des suites de ses blessures » selon le communiqué du ministère français des Armées. « Un autre militaire a été blessé [ sans] que ses jours soient en danger » .

La force Barkhane a « sécurisé la zone d’action à l’aide d’unités déployées au sol, appuyées par un hélicoptère Tigre, sans déceler d’ennemi » indique l’état-major des armées.

Un capitaine au service des marsouins

Nommé médecin à compter du 1er janvier 2017, Marc Laycuras avait choisi de servir au sein de la 120e antenne médicale du Mans rattachée au 14e centre médical des armées et au profit des marsouins du 2e RIMA, qu’il rejoint le 2 janvier 2018. Le 12 février 2019, il est déployé au Mali comme médecin du poste médical soutenant le 2e RIMA, après avoir été désigné pour soutenir le groupement tactique interarmes (GTD Richelieu) dans le cadre de l’opération Barkhane. Il avait 30 ans.

Une base régionale avancée dans la région du Gourma

Agissant principalement depuis novembre 2017 dans la région du Liptako, la force Barkhane a étendu depuis le début de l’année 2019 son action à la région du Gourma, en y établissant une base opérationnelle avancée et conduisant plusieurs opérations en liaison avec les forces armées maliennes et burkinabè.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).