Un camp militaire malien attaqué. Des casques bleus également

(B2) Onze soldats maliens et 15 assaillants sont morts suite à l’attaque d’un camp des forces armées maliennes à Guiré, dans la région de Koulikoro, à environ 360 kilomètres de la capitale Bamako, dimanche 21 avril, a confirmé le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors du point de presse. La veille, samedi (20 avril), c’était un convoi de Casques bleus qui avait été attaqué dans la région de Mopti sur l’axe Douentza-Boni. Une attaque à l’engin explosif improvisé. Au bilan : un soldat de la paix égyptien a été tué et quatre autres blessés. Les militaire de la MINUSMA « ont riposté, tuant un assaillant et réussissant à en appréhender huit autres ».

Rédaction de B2

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise