Européennes 2019 : seuls les ‘petits’ continuent de grossir

(B2) Le PPE et le S&D regagnent une certaine assise sans reconquérir leur majorité absolue. Les ‘petits’ groupes (Verts, Gauche, Droite nationale) grignotent du terrain.

Ce sont les deux principaux enseignements de la troisième projection en sièges rendue publique le 29 mars dernier par le Parlement européen pour les élections européennes de mai 2019 (1).

Sur les 705 députés du nouveau Parlement, un gros tiers (36,7%) seraient occupés par les PPE, un petit quart (20,1%) par les S&D, un sur dix (10,2%) par les ALDE, suivis de 8,7% pour l’ENF, 7,5% l’ECR, 7,2% pour les Verts, 7% de GUE, et 4,3% d’EFDD.

Les grands groupes regagnent du poids

Les chrétiens-démocrates (PPE) et les socialistes et démocrates (S&D) reprennent du terrain, avec respectivement 188  sièges (contre 181 dans la 2e projection) et 142 sièges (contre 135). Mais ils restent en deçà des scores obtenus en 2014, et perdent donc toujours potentiellement des députés comme la majorité absolue (2).

Les libéraux n’arrivent pas à franchir le cap

Le troisième groupe, les Libéraux et Démocrates de l’ALDE, ne bouleverse toujours pas la donne dans les intentions de vote. Il marque même un léger recul (de 75 à 72 sièges). Mais il garde globalement un poids égal de députés par rapport à 2014.

Les intentions se confortent sur les Verts, les communistes et l’extrême droite

Les Verts continuent de grimper (de 49 à 51), comme la gauche radicale de la GUE (de 47 à 49). L’extrême droite (ENF) gagne également toujours plus de voix, en passant de 59 à 61 sièges. Leur poids dans l’hémicycle se maintient aux alentours de 7/8 %.

Changements de tendances pour l’ECR et l’EFDD

Les conservateurs (ECR) regagnent le terrain concédé, en passant de 46 à 53 sièges. Renversement inversement proportionnel pour les eurosceptiques de l’EFDD qui perdent 9 sièges (alors qu’ils en avaient gagné 4 précédemment). Les deux groupes perdent toujours du poids dans le futur hémicycle.

(Emmanuelle Stroesser)

  1. Projection réalisée sur la base d’une sélection de sondages fiables réalisés par les instituts de sondage nationaux dans les États membres et agrégés par Kantar Public pour le compte du Parlement européen.
  2. Sur la base d’un Parlement de 2014 comprenant les Britanniques (751 députés) et la constitution du futur Parlement (705).

En savoir plus

Le site du Parlement européen sur les élections

Télécharger le rapport (pdf) et les projections (fichier excel)