Le FS Jacoubet dans l’opération Sophia : pour briser la solitude italienne ?

(B2) Un aviso de la marine française, l’enseigne de vaisseau Jacoubet (F-794) vient de rejoindre EUNAVFOR MED, l’opération maritime de l’UE de lutte contre les trafics en Méditerranée, a annoncé le QG de l’opération vendredi (15 février).

Pas trop seuls

La présence du navire de la Royale — qui n’en est pas à sa première participation dans cette opération —, permet aux Italiens de ne pas se sentir trop seuls. L’opération Sophia ne compte en effet plus aujourd’hui qu’un autre navire, la frégate italienne de type FREMM, Luigi Rizzo (F-595), servant de navire amiral. Le mandat de l’opération se termine normalement le 31 mars 2019, et les ’28’ n’ont pas encore réussi à s’accorder sur sa prolongation.

Retour à la casa pour la Reina Sofia

La frégate espagnole Reina Sofía (F-84) a, en effet, terminé sa rotation. Après 124 jours en opération, elle a regagné, mardi (19 février), avec ses 215 hommes et femmes d’équipage son port d’attache. Durant ces quatre mois en mer, elle a vérifié l’identité de 58 navires de commerce (par voie de ‘hélage’) et assuré cinq approches plus directes, dites ‘approches amicales’. Le tout pour assurer la tâche de contrôle de l’embargo sur les armes visant la Libye, la lutte contre le trafic de pétrole et d’êtres humains.

(NGV)