121 organisations présentes au 7ème SHADE MED à Rome

(B2) Le trafic d’êtres humains, le renforcement des capacités des gardes-côtes libyens et l’élaboration d’une approche davantage intégrée ont été au centre du 7ème forum de ‘déconfliction’ en Méditerranée (SHADE MED) ces 23 et 24 janvier

(crédits: EUNAVFOR Med)

Pour sa septième édition, l’objectif du SHADE MED (Shared Awareness and De-confliction in the Mediterranean Sea) reste le même depuis le début de ce forum qui réunit les principaux acteurs maritimes présents en mer : les enjeux à une collaboration efficace en Méditerranée.

Hébergé à la base navale Francesco Baracca, à Rome, le forum a réuni, selon les chiffres officiels, 189 participants venant de 37 pays. Au total 121 organisations, agences européennes et autres professionnels maritimes, qui œuvrent pour la sécurité maritime dans la Méditerranée centrale, étaient présents.

Au menu : l’échange d’expériences et la coordination de leurs activités respectives face au phénomène migratoire dans la mer Méditerranée. « EUNAVFOR Med a contribué à une réduction de 83% des flux migratoires en Méditerranée centrale au cours de l’année 2018 » a tenu à rappeler le commandant de l’opération, l’amiral Enrico Credendino.

(MHA)

Article complété le 18.2 avec les éléments chiffrés de participation