Londres réaffirme son soutien à l’Ukraine. Gavin Williamson à Odessa

(B2) Le ministre britannique à la Défense, Gavin Williamson, s’est rendu à Odessa, le grand port base de la marine ukrainienne, en compagnie de Stepan Poltorak, son alter ego ukrainien. Une visite où le Britannique a tenu à « réaffirmer la détermination du Royaume-Uni à travailler étroitement avec l’Ukraine face aux menaces partagées ».

Le ministre britannique de la Défense, reçu à Odessa par son homologue ukrainien, rencontre les marins ukrainiens (crédit : MOD Uk / HMS Echo)

Le HMS Echo à Odessa

Le ministre a rendu visite au navire HMS Echo de la Royal Navy, qui a fait escale à Odessa, avant de revenir vers la Roumanie. « C’est une nouvelle preuve de notre soutien résolu et de notre engagement à coopérer avec l’armée ukrainienne, une démonstration claire du soutien indéfectible du Royaume-Uni à l’Ukraine, qui doit faire face à des actes d’agression illégaux et continus contre sa souveraineté » a souligné G. Williamson. A noter : le passage du navire militaire par la mer Noire a été notifié aux autorités régionales par le biais de la Convention de Montreux, selon les autorités britanniques.

Le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson rencontre à Odessa les marins du HMS Echo (crédit : MOD Uk / HMS Echo)

Une visite aux familles des militaires détenus

Lors de son séjour, le ministre britannique a également rencontré les familles des soldats détenus par la Russie, à la suite de capture de plusieurs navires de la marine ukrainienne en mer d’Azov (lire : Incidents en série entre Ukraine et Russie dans le détroit de Kertch. L’UE appelle à la désescalade). L’occasion de déclarer que « le Royaume-Uni se tient côte à côte avec la communauté internationale pour réclamer leur libération immédiate ».

Un soutien continu à l’armée et la marine

Au cours de conversations avec son homologue ukrainien Stepan Poltorak, le ministre à la Défense a discuté des progrès de l’opération Orbital, la mission de formation militaire du Royaume-Uni en Ukraine, lancée en 2015. Cette opération doit être prolongée de deux ans, jusqu’en 2020, comme le ministre l’avait annoncée en septembre lors de sa visite à Marinka et à Kiev. Le Royaume-Uni offrira également son soutien et son encadrement à la marine ukrainienne et déploiera des équipes de formation composées de la Royal Navy, des Royal Marines et de l’armée en janvier et en mars 2019.

NB : Depuis le début de 2015, le personnel britannique a formé plus de 9500 membres des forces armées ukrainiennes. La formation a été élargie en 2018. Aux programmes défensifs comme l’identification des mines et des engins explosifs improvisés (EEI), l’infanterie, les soins médicaux et la logistique ont été ajoutés la planification des tirs de mortiers, contre les snipers et contre les blindés.

(NGV)