Le bataillon amphibie des FACA formé

Le bataillon amphibie des FACA formé

Share

(B2) Après trois mois de formation, les militaires du bataillon amphibie des forces armées centrafricaines (FACA) ont finalisé leur entraînement avec les militaires européens de la mission EUTM RCA. Une cérémonie a clos le cycle ce jeudi (6 décembre)

(crédit : EUTM Rca)

Un exercice de restitution

Un exercice dit de ‘restitution des acquis fondamentaux’, s’est déroulé jeudi (29 novembre) sur le camp Kassaï, avec la présence des compagnies de manœuvre, de la compagnie de commandement d’appui et des services et de l’état-major du bataillon, des processus de décision militaire du niveau section, à celui de commandement de l’état-major du bataillon, l’assaut délibéré des compagnies, les équipes de soins mobilisées.

La protection du fleuve en ligne de mire

La formation a été dispensée par les militaires européens de la mission d’entrainement de l’Union Européenne en Centrafrique (EUTM-RCA). C’est le quatrième bataillon formé par les forces européennes. Le bataillon amphibie, fort de 330 hommes, est chargé de la protection du fleuve Oubangui — qui sépare la Centrafrique du RD Congo — et des populations environnantes. Une cérémonie a clot ce jeudi (6 décembre), de façon solennelle, tout ce cycle en présence du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra.

(NGV)

Mis à jour le 6.12 (cérémonie de clôture)