Une formation des garde-côtes libyens se termine à La Maddalena

Une formation des garde-côtes libyens se termine à La Maddalena

Share

(B2) Une formation pour 64 marins et garde-côtes libyens vient de se terminer vendredi (30 novembre), à l’École de la marine italienne à La Maddalena (Italie).

Remise du certificat de formation par le vice-amiral (amiral de division) Credendino (crédit : MOD Italie)

Une étape importante

C’est « une étape importante pour démontrer l’activité de l’Italie pour la stabilisation de la Libye » a souligné la ministre de la Défense, Elisabetta Trenta, présente à la cérémonie de clôture du cours. « Les garde-côtes et la marine militaire libyenne sont des outils permettant d’atteindre cet objectif, car le renforcement des institutions libyennes est un moyen de parvenir à la pacification de la région » .

Deux cours différents

Le module, comprenait deux cours différents l’un pour les « officiers de pont» l’autre pour les « chargés de maintenance ». Durant huit semaines, 64 marins et garde-côtes ont reçu « les connaissances et la formation nécessaires pour mener à bien des activités de routine à bord d’un navire de surveillance en mer », en particulier sur « les droits de l’homme, les premiers secours et la politique d’égalité des sexes », insiste le QG de l’opération Sophia.

Un premier cours « gender » assuré par les Libyens

Un officier libyen, sélectionné à la fin de ce module, a obtenu le titre d’instructeur « de premier niveau sur la problématique hommes-femmes ». Et, vendredi matin, il a donné le premier cours sur ce sujet à ses collègues de l’école de formation, à la Maddalena. Un forum actif réunissant cinq spécialistes de l’opération Sophia, deux experts externes et quatre agents des garde-côtes et de la marine libyennes.

320 personnels formés

Au total, 320 membres du personnel des gardes-côtes et de la marine libyens formés par EUNAVFOR Med ont déjà été formés. Un autre module de formation est en cours à Split (Croatie), axé sur les techniques de plongée pour cinq plongeurs militaires de la marine et des garde-côtes libyens (lire : Cours de plongée pour cinq garde-côtes libyens en Croatie).

 

(Nicolas Gros-Verheyde)

  1. Etait présent également le chef des gardes-côtes libyens et de la sécurité portuaire, le commodore Abdalh Toumia, et l’expert ‘Gender’ de l’opération Sophia, Federica Mondani.