Raid américain dans le sud libyen

(B2) Les Américains ont mené, jeudi (29 novembre) une attaque aérienne, avec frappe de précision, dans le sud libyen, vient d’annoncer le commandement US pour l’Afrique (Africom). 

Cette frappe, menée avec l’accord du gouvernement libyen d’accord national (GNA), près d’Al Uwaynat, en Libye, a permis de « tuer onze terroristes du Maghreb islamique (AQMI) et de détruire trois véhicules » ajoutent les US. « À ce stade, nous estimons qu’aucun civil n’a été blessé ou tué lors de cette frappe ».

Ce n’est pas la première fois que les USA visent les combattants d’AQMI en Libye, c’est même la troisième fois. La dernière attaque contre AQMI s’est déroulée « le 13 juin 2018, entraînant la mort d’un terroriste ». « Nous sommes déterminés à maintenir la pression sur le réseau terroriste et à empêcher les terroristes d’établir un refuge sûr » précisent les Américains. « Nous maintiendrons la pression sur leur réseau et ils resteront vulnérables où qu’ils se trouvent », a déclaré le général des Marines, Gregg P. Olson, directeur des opérations de US Africom.

(NGV)