Un convoi de EUTM Somalia visé par un attentat à Mogadiscio (V3)

(B2) Un convoi de cinq véhicules transportant des formateurs et militaires (italiens) de la mission de formation de l’Union européenne en Somalie (EUTM Somalia) a été visé par un attentat au véhicule piégé ce lundi (1er octobre), à 12h10 heure locale, à Mogadiscio, a indiqué l’état-major de l’armée italienne.
Pas de victime parmi les EUTM Le convoi revenait d’une activité de formation des forces de sécurité somaliennes. Un véhicule blindé léger, de type Lince (Lynx), avec quatre soldats à bord, a été atteint par les explosifs situés dans le véhicule kamikaze, mais très légèrement. « Aucun soldat italien n’a été blessé », a indiqué l’état-major de l’armée italienne. « Le véhicule a été légèrement endommagé et est retourné à la base, par ses propres moyens. » « Le véhicule a subi quelques dégâts, mais il roule encore », a confirmé à B2 une source européenne. « Il n’y a pas de morts parmi les troupes de EUTM Somalia ni de blessés », nous a-t-il été indiqué. « Aucun membre du personnel de l’EUTM Somalia n’a été blessé et le convoi est rentré sain et sauf », a confirmé peu après officiellement la mission EUTM. « Aucun coup de feu n’a été tiré par EUTM Somalia ni pendant ni après l’explosion. Malheureusement, des civils se trouvant à proximité de l’attaque feraient partie des victimes. » Plusieurs victimes civiles L’attentat s’est produit sur une artère majeure de la capitale somalienne, la route industrielle, non loin (environ 700 mètres) du siège du ministère de la Défense. On relève trois morts — deux civils qui étaient proches de l’explosion et l’auteur (un des auteurs ?) de l’attentat, ainsi que quatre blessés qui ont été conduits à l’hôpital, selon l’agence Reuters. La nationalité des victimes et leur fonction n’est pas connue pour l’instant. L’attentat a été revendiqué par les Al Shabab somaliens. L’UE reste présente en Somalie « Cela montre une fois de plus que les civils somaliens paient le prix le plus élevé de la menace terroriste dans le pays », a réagi la porte-parole de la Haute représentante lundi soir. « Cette attaque n’empêchera pas l’UE de s’engager à soutenir les autorités et le peuple somaliens dans leurs efforts pour construire un avenir plus stable et plus prospère. » Première attaque directe contre un véhicule d’EUTM C’est la première fois que la mission européenne en Somalie est délibérément visée par un attentat. Des membres de la mission EUCAP Somalia et EUNAVFOR Atalanta avaient été blessés lors d’un attentat visant un restaurant très fréquenté par les étrangers en mai 2014. Mais c’était à Djibouti et l’attentat visait l’ensemble de la communauté expatriée et pas directement le drapeau européen (lire ici). (Nicolas Gros-Verheyde) Mis à jour à 17h15 (détails recueillis par B2 et éléments de contexte) et 20h30 avec la réaction de la mission EUTM Mali et du porte-parole de la Haute représentante

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).